Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les intermittents du spectacle occupent le théâtre d'Orléans "pour une durée illimitée"

-
Par , France Bleu Orléans

Depuis la fin d'après-midi ce vendredi, les intermittents du spectacle et salariés de la culture occupent le théâtre d'Orléans. Ils rejoignent un mouvement lancé depuis le 8 mars ailleurs en France et réclament, entre autres, la réouverture immédiate de tous les lieux culturels.

Le hall d'entrée du théâtre d'Orléans occupé ce vendredi soir
Le hall d'entrée du théâtre d'Orléans occupé ce vendredi soir © Radio France - Antoine Denéchère

Les intermittents du spectacle occupent le théâtre d'Orléans ce vendredi. Après avoir annoncé une occupation d'un lieu culturel à partir de jeudi, une soixantaine d'entre eux ont finalement investi les lieux, vingt-quatre heures plus tard, ce vendredi peu après 17h.

Ils rejoignent ainsi le mouvement lancé par le théâtre de l'Odéon à Paris il y a plusieurs jours : une dizaine de salles sont désormais occupées en France, notamment à Nantes, Pau, Toulouse...etc.

Banderole confectionnée dans le cadre de l'occupation du théâtre d'Orléans
Banderole confectionnée dans le cadre de l'occupation du théâtre d'Orléans © Radio France - Antoine Denéchère

"Occupation pour une durée indéterminée : ça dépendra des réponses du gouvernement, à la fois sur le régime d'indemnisation des intermittents du spectacle et sur la réouverture des lieux de culture", explique Nadejda, sur place. Dans le hall du théâtre d'Orléans, l'occupation s'organise : une banderole va être accrochée sur la façade de l'établissement pour annoncer l'occupation, on prépare les duvets et de quoi tenir.

Sacha Kowsky, musicien et intermittent du spectacle orléanais
Sacha Kowsky, musicien et intermittent du spectacle orléanais © Radio France - Antoine Denéchère

A côté, Sacha, musicien orléanais, liste les revendications : "on veut la prolongation de l'année blanche pour tous les intermittents, et pas seulement par secteurs; on veut un plan de relance culturel pour les salariés directs, car le plan de soutien de la Ville d'Orléans exclut de fait les primo-entrants dans le système de l'intermittence et les plus indépendants, il s'adresse surtout à ceux qui travaillent dans des productions déjà lancées*; on demande le retrait de la réforme de l'assurance chômage que vient de relancer le gouvernement; et on veut la réouverture immédiate de tous les lieux culturels : pourquoi les grandes surfaces sont ouvertes et pas les salles de spectacles ?"

Ce vendredi matin, en direct sur France Bleu Orléans, le directeur de la Scène nationale (au théâtre d'Orléans) François-Xavier Hauville s'était dit "solidaire" de la mobilisation des intermittents du spectacle et avait demandé la réouverture des lieus culturels.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Dans la journée, le maire LR d'Orléans Serge Grouard a publiquement interpellé la ministre de la Culture Roselyne Bachelot pour lui demander de prolonger l'année blanche qui permet aux intermittents du spectacle, privés de travail depuis plusieurs mois en raison de la crise sanitaire, de bénéficier malgré tout du maintien de leurs droits (et indemnisations).

* le collectif des intermittents du spectacle a rencontré le maire d'Orléans jeudi

Le théâtre d'Orléans, vu de l'extérieur
Le théâtre d'Orléans, vu de l'extérieur © Radio France - Antoine Denéchère
Choix de la station

À venir dansDanssecondess