Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les jardins bourgeonnent déjà sur la Côte fleurie avec le beau temps des vacances

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le beau temps de cette semaine de vacances a poussé les habitants qui ont la main verte à commencer le jardin plus tôt cette année. Les paysagistes tournent déjà dans les résidences secondaires. Mais attention au gel.

Chez Pierre, champion incontesté du jardin fleuri à Tourgéville, les narcisse et les joncquilles sont déjà là.
Chez Pierre, champion incontesté du jardin fleuri à Tourgéville, les narcisse et les joncquilles sont déjà là. © Radio France - Marc Bertrand

"Regardez, là", susurre Bernard en se penchant sur ses rosiers. De petites feuilles tendres bourgeonnent déjà sur les branches décharnées par l'hiver : "Ils sont sortis plus tôt cette année avec les températures de la semaine". Les températures ont dépassé les 15° plusieurs jours, avec un grand soleil jusqu'à mercredi sur la côte fleurie et sa maison sur la colline Saint-Arnoult, à Tourgéville, qui domine Deauville. Le retraité de 83 ans a commencé le jardin plus tôt cette année. 

Les remorques des paysagistes pleines de branches mortes

En quinze jours, la Normandie est passée de la neige à des airs de printemps. Sur les hauteurs derrière Deauville, les camionnettes d'artisans-paysagistes encombrent les routes, les remorques chargées de branches mortes : "Il y en a beaucoup à évacuer avec les tempêtes de l'hiver", sourit Jean-Luc, jardinier dans une grande propriété de Tourgéville. Il démarre la tonte du gazon la semaine prochaine. Surtout que tous les résidents secondaires sont descendus pour les vacances rouvrir la maison : "On est pleins comme un weekend de 14 juillet", assure le maire de la commune Michel Chevalier : "On passe de 800 à 5000 habitants".

"C'est trop tôt, je ne plante rien de plus avant le 15 mars"

Mais attention à ne pas se précipiter : "Dès qu'on a commencé, ça repousse vite et fort", édicte Pierre Collet, habitant de Tourgéville et champion incontesté du jardin fleuri : il a gagné trois fois le concours départemental, on l'a même mis hors concours pour laisser gagner les autres désormais. Pour l'instant, il n'a que des joncquilles dans son jardin, qui sont sorties plus tôt que d'habitude. Mais ses géraniums bourgeonnent déjà : "C'est trop tôt. Je ne plante rien de plus avant le 15 mars". Il pourrait geler de nouveau dès ce weekend.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess