Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les jeunes footballeurs du Stade de Reims se lancent dans le concours d'éloquence

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Seize jeunes du centre de formation du Stade de Reims ont participé pour la première fois à un concours d'éloquence. Ils ont "plaidé" devant un jury sur des questions d'actualité comme celle-ci : y a-t-il trop d'argent dans le football ? Ici, ce sont les arguments qui comptent, pas le terrain.

Un des 16 jeunes en lice devant un jury composé notamment du président Jean Pierre Caillot.
Un des 16 jeunes en lice devant un jury composé notamment du président Jean Pierre Caillot. © Radio France - Sophie Constanzer

Les concours d'éloquence ne sont pas réservés aux avocats, la preuve avec les jeunes du centre de formation du Stade de Reims qui ont présenté leurs plaidoiries ce mercredi 17 février dans un concours d'éloquence. Concours organisé par le Fondaction football auquel participent 10 centres de formation, dont ceux du Paris Saint Germain et de Lille. Agés de 15 et 16 ans, avec le rêve de devenir un jour professionnels, 16 jeunes n'ont pas été jugés pour leur prestation sur le terrain mais... leur capacité à convaincre. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Entre trois et quatre minutes face au jury 

Les plaidoiries portent sur des sujets bien d'actualité : y a-t-il trop d'argent dans le foot ? Pour ou contre la VAR, l'assistance vidéo ? Ou pour ceux qui préfèrent les questions plus philosophiques : mieux vaut gagner tout seul ou perdre à plusieurs ? 

Et que dire de cette question sur la meilleure récompense : coupe du monde ou ballon d'or ? "La Coupe du monde est la compétition la plus médiatisée, elle explose tous les records, dites vous qu'un individu sur 2 sur cette planète a regardé au moins un match dans sa vie...", défend Anas d'un ton posé. En défendant la coupe du monde, il a remporté le premier prix du jury. 

Je pense que même certains joueurs professionnels auraient du mal à passer comme ça devant le public ! - Yunis Abdelhamid

Le jury composé par huit personnalités dont le président du club Jean-Pierre Caillot et le capitaine du Stade de Reims Yunis Abdelhamid, resté "bouche bée" devant certaines prestations. "C'est vraiment un travail pas facile et je pense que même certains joueurs professionnels auraient du mal à passer comme ça devant le public ! Ils donnent leur avis. Ils montrent un aspect de leur caractère, c'est impressionnant", souligne dans un sourire le capitaine du Stade de Reims. Deux jeunes du centre de formation ont débattu sur plus technique : le système de jeu 4-4-2 ou 4-3-3 ? 

Un concours d'éloquence, une première au centre de formation du Stade de Reims.

Quatre lauréats dans chaque centre de formation

Feuille sur le pupitre, Valentin, 15 ans, a choisi lui de dire ce qu'il pense : il y a trop d'argent dans le foot. "Ca me tenait à coeur de défendre mes idées personnelles parce que moi je trouve qu'il y a beaucoup d'argent dans le foot, surtout dans la situation actuelle avec le Covid 19, et je pense que les joueurs doivent baisser leurs salaires", explique le jeune footballeur. Comme une réplique de la décision de ses aînés, professionnels. Valentin qui avoue surtout avoir gagné de la confiance. Il n'a pas gagné avec sa plaidoirie mais pour reprendre une autre question du concours d'éloquence, mieux vaut peut être perdre à plusieurs que gagner tout seul... Le débat est ouvert.  

Des questions d'actualité ont été choisies par les jeunes footballeurs.
Des questions d'actualité ont été choisies par les jeunes footballeurs. © Radio France - Sophie Constanzer
Choix de la station

À venir dansDanssecondess