Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les jeunes migrants de Calais se sont installés à Sarroux

jeudi 3 novembre 2016 à 17:45 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

25 mineurs de la jungle de Calais sont arrivés dans la nuit de mercredi à Sarroux en Corrèze. Ils sont hébergés au centre de vacances CCAS d'EDF. Pour trois mois maximum, le temps que la situation de chacun soit examinée

Les 25 jeunes ont pris ce jeudi midi leur premier repas à Sarroux
Les 25 jeunes ont pris ce jeudi midi leur premier repas à Sarroux © Radio France - Philippe Graziani

Ils sont Soudanais et Ethiopiens. Les 25 jeunes ont entre 12 et 17 ans. "Disent-ils" précise le préfet de la Corrèze Bertrand Gaume. "Cela fera partie des choses à vérifier" ajoute-t-il. Selon qu'ils sont mineurs ou non, "cela détermine un statut juridique différent". En clair s'ils ne sont pas effectivement mineurs ils tombent sous le coup de la réglementation concernant les majeurs avec notamment la démarche classique de demande d'asile. Ils rejoindraient alors un Centre d'Accueil et d'Orientation pour majeurs comme ceux de Saint-Priest-de-Gimel ou Voutezac dans le département.

Des officiers de l'immigration britannique

L'autre étape importante de leur séjour est l'examen de leur lien avec le Royaume-Uni. Tous souhaitent en fait rejoindre l'Angleterre. Ils ne seront autorisés à le faire que s'ils ont des parents là-bas. Pour le déterminer des officiers de l'immigration britannique viendront les interroger sur place dans les prochains jours. Ensuite de quoi il restera deux options : soit ils seront autorisés à rejoindre l'Angleterre, soit ils seront confiés à un service d'Aide Sociale à l'Enfance, que ce soit en Corrèze ou dans un autre département. Ce processus doit se faire en trois mois, la durée maximale fixée pour leur accueil à Sarroux.