Société

Les joueurs de Pokemon envahissent le jardin Lecoq

Par Solène Cressant, France Bleu Pays d'Auvergne dimanche 21 août 2016 à 7:00

Juliano est venu exprès de Riom pour jouer dans ce lieu stratégique
Juliano est venu exprès de Riom pour jouer dans ce lieu stratégique © Radio France - Solène Cressant

La fièvre Pokémon continue et elle n'épargne aucune ville. A Clermont-Ferrand, le jardin Lecoq est littéralement envahi par les chasseurs de ces petites bêtes virtuelles.

La fièvre Pokémon continue et elle n'épargne aucune ville. A Clermont-Ferrand, le jardin Lecoq est littéralement envahi par les chasseurs de ces petites bêtes virtuelles.

Dans les allées, on ne fait pas trois pas sans tomber sur des chasseurs de Pokémon ! Signes distinctifs: les yeux rivés sur le smartphone, tout en marchant. Bastien, un joueur, constate que dans les jardins, au moins 2 personnes 3 y jouent !

Un lieu stratégique

Bien sûr,  il y a une raison à cet engouement selon les joueurs: "ici, c'est un lieu très stratégique, il y a beaucoup de Pokémons rares !"

Alors Juliano, en bon mordu, a fait des kilomètres pour venir jouer ici ! "J'habite à Riom, je suis venu exprès à Clermont pour jouer à Pokemon parce que chez moi il n'y en a pas autant ! la preuve là je viens d'en attraper un très rare, qui me rapporte beaucoup de points".

J'habite à Riom et je suis venu aux jardins Lecoq exprès pour jouer

Pour attraper ces rares bestioles, régulièrement, il y a même des rassemblements de joueurs dans les jardins: "tout à l'heure au moins trente personnes se sont massées pour en attraper un mais c'est très fréquent !"

Alors pas de panique si vous voyez un cortège se masser dans un même endroit, vous l'aurez compris, pour eux, ces petites bêtes ont de la valeur !

Reportage de France Bleu sur la fièvre Pokémon à Clermont-Ferrand

Partager sur :