Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les joueurs du MHSC jouent au foot avec les enfants malades

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Dans le cadre de la tournée du sport à l'hôpital, les footballeurs pro du Montpellier Hérault Sport Club ont passé l'après-midi avec des enfants malades du CHU.

Les joueurs du MHSC Daniel Congré et Jordan Ferri ont passé l'après-midi avec les enfants du CHU de Montpellier
Les joueurs du MHSC Daniel Congré et Jordan Ferri ont passé l'après-midi avec les enfants du CHU de Montpellier © Radio France - Elena Louazon

Montpellier, France

Bonnet "Reine des neiges" vissé sur la tête,  accroupi devant les buts, Paula, 3 ans et demi, a les yeux écarquillés devant Daniel Congré. Avec son coéquipier Jordan Ferri, le défenseur a passé l'après-midi du 27 novembre au CHU de Montpellier, auprès des enfants malades. Les deux joueurs ont répondu à l'appel de l'association Premiers de cordée, qui organise la tournée du sport à l'hôpital depuis deux ans pour permettre aux enfants hospitalisés de se défouler.

Sortir du quotidien

Les membres de l'association ont installé une cage, sorti les ballons, Daniel Congré et Jordan Ferri font des passes avec les patients. La plupart des enfants est en fauteuil,  alors on joue au foot à la main.

"Ça fait du bien, ça fait penser à autre chose, on prend l'air, sourit Alexandre, patient adolescent du service. On essaie de penser à autre chose que la maladie, ça permet de mieux combattre, d'essayer d'évacuer", détaille-t-il. Hospitalisé pour un nouveau cycle de chimiothérapie, il a conscience de l'importance de ce genre de moments. "Ça se joue dans la tête, c'est le mental. C'est vraiment simplement le moral, après si on a le moral, le reste ça suit et tout se passe bien", résume le jeune homme.

Delphine Bic, l'éducatrice de l'hôpital, essaie d'organiser régulièrement ce type d’événements, qui ont des effets sur la guérison. "C'est important pour les enfants de pouvoir sortir des chambres, de pouvoir se mobiliser, explique-t-elle. Ça leur permet de pouvoir accéder au sport et de pouvoir se mouvoir, bouger leurs bras, bouger leurs jambes. Et en descendant ils ont le sourire, ils sont contents, ils s'évadent. Ils ne pensent plus qu'ils ont à l'hôpital. La maladie est toujours là, mais ça leur permet quand même d'aller mieux et de se sentir mieux, ils guérissent plus vite."

Après huit ans au MHSC, Daniel Congré est devenu un habitué des couloirs du service pédiatrie de l'hôpital. "Rien que le sourire sur les enfants, déjà nous ça nous remplit de bonheur, ça nous fait relativiser sur beaucoup de choses, ça nous rebooste intérieurement, s'enthousiasme le défenseur. Et de leur donner un peu de joie, changer un peu leur quotidien, c'et un bonheur immense".

La tournée va se poursuivre dans plusieurs villes de France, avec le soutien des clubs de football. L'association sera à Grenoble lundi 2 décembre, avant Libourne puis Saint-Brieuc. 

  - Radio France
© Radio France - Elena Louazon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu