Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les logements étudiants sont introuvables à Bordeaux

lundi 4 septembre 2017 à 9:50 France Bleu Gironde

A quelques jours de la rentrée, à Bordeaux, il est presque impossible de trouver un appartement. Les résidences étudiantes sont complètes, les agences sont en rupture de stock et les particuliers privilégient la location saisonnière.

Les agences immobilières sont prises d'assaut
Les agences immobilières sont prises d'assaut © Radio France - Marion Larradet

Bordeaux, France

A Bordeaux, trouver un logement étudiant est devenu une vraie chasse au trésor. Sur les portes des agences et des résidences étudiantes, des panneaux résument bien la situation : "Nous n'avons pas d'appartement à la location, bon courage". Parce qu'il en faut !

On a libéré le budget qu'il fallait mais ce qui bloque c'est l'offre - Nicolas "

Nicolas sort d'une agence. Il est dépité. Après quatre jours de recherche, il n'a toujours rien trouvé. "On a libéré le budget qu'il fallait mais ce qui bloque c'est l'offre" confie-t-il. Les agences n'ont presque plus aucun appartement à louer. "Il y a le phénomène touristique. Les gens investissent dans de la location saisonnière plutôt que de louer à des étudiants. Vous pouvez vous faire entre deux et trois fois plus d'argent et maintenant il y a tout le temps du monde à Bordeaux. " explique Kevin Moliner, agent immobilier.

Reportage - " Je comprends pas qu'on puisse pas loger des étudiants dans une ville qui se dit étudiante"

L'offre n'est pas le seul problème

"On nous a tellement vendu Bordeaux qu'on a multiplié le mètre carré à des prix pas possibles", confie Hassan. Il cherche un appartement pour son fils depuis quatre mois. Rien. Il est issu de la classe moyenne et ne trouve aucun appartement dans Bordeaux. Il a élargi ses recherches à la métropole, "mais du coup le gamin il doit faire 4 heures pour venir". Pour Hassan, tout le monde ne peut pas avoir un appartement à Bordeaux aujourd'hui.

Hassan - " Si vous voulez trouver quelque chose de digne c'est 600 euros. Comment voulez-vous qu'on fasse ? "