Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les lumières bleues "les plus dangereuses" seront interdites dans les jouets pour enfants

-
Par , France Bleu

La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a annoncé ce vendredi que les lumières bleues "les plus dangereuses" seront interdites dans les jouets pour enfants de moins de dix ans. Ce type de lumière peut accentuer la myopie et perturber le sommeil des plus jeunes.

 Le gouvernement interdira en 2022 les lumières bleues "les plus dangereuses" dans les jouets pour les enfants de moins de dix ans
Le gouvernement interdira en 2022 les lumières bleues "les plus dangereuses" dans les jouets pour les enfants de moins de dix ans © AFP - Arnaud Chochon / Hans Lucas

Les lumières bleues "les plus dangereuses" seront prochainement interdites dans les jouets pour les enfants de moins de dix ans. Annonce faite ce vendredi matin par Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, sur franceinfo. Une mesure qui s'inscrit dans le cadre du quatrième plan national de santé environnement annoncé ce vendredi. 

La lumière bleue, c'est celle que l'on trouve sur "les écrans d'ordinateurs, les écrans de téléphones portables, que l'on trouve dans certaines LED et dans les jouets des enfants" a expliqué la ministre. Ce type de lumière sera interdite "à partir de l'année prochaine", en 2022 parce que les enfants "ont le cristallin qui n'est pas encore complètement formé jusqu'à 10 ans et donc il sont plus sensibles à ça" a-t-elle poursuivi. 

Accentuation de la myopie et perturbation du sommeil

La lumière bleue peut avoir "des effets d'accentuation de la myopie, mais surtout, elle est très perturbatrice pour le sommeil des enfants" explique Barbara Pompili. La ministre se veut rassurante : "Pas de panique, on est sur le principe de précaution" précise-t-elle. Elle a également annoncé la mise en place d'un "ToxiScore" sur les produits ménagers pour savoir "au premier coup d'œil s'il faut prendre des précautions d'utilisation par exemple mettre des gants ou bien aérer la pièce".

Ce quatrième plan national santé environnement prévoit aussi une enveloppe de "90 millions d'euros pour financer la recherche sur l'impact de l'environnement sur notre santé, comme par exemple, les effets du bruit". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess