Société

Les lustres de la cathédrale de Périgueux descendus pour la première fois depuis 30 ans

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord et France Bleu mercredi 9 septembre 2015 à 17:05

Les lustres de la cathédrale Saint Front ont été descendus
Les lustres de la cathédrale Saint Front ont été descendus - Antoine Balandra

Les lustres de la cathédrale de Périgueux, construits en 1851, ont été descendus ces deux derniers jours, pour vérifier leur fixation, mais aussi pour les peser et les étudier sous toutes les coutures et les nettoyer. Cela faisait 30 ans que cela n'avait plus été fait.

Si vous vous êtes rendus dans la cathédrale Saint Front de Périgueux ces deux derniers jours, vous avez peut-être été étonnés de voir les énormes lustres haut de plusieurs mètres descendus à hauteur du sol.

Reportage dans la cathédrale Saint Front de Périgueux

Ces lustres classés monuments historiques, conçus dans les années 1850 puis électrifiés à la fin du 19e siècle, sont en effet en cours d'expertise. Et cela en vue d'une prochaine rénovation en profondeur. C'est l'Etat, propriétaire de la cathédrale via le ministère de la Culture, qui finance l'opération.

"Les lustres pèsent jusqu'à 500 kg pour le plus lourd, mais c'est un poids plume par rapport à sa taille".

— Laurent Delfour, l'architecte des monuments historiques

Ils ont donc été pesés par une entreprise spécialisée. Leurs fixations ont aussi été vérifiées. Et les paroissiens en ont profité pour nettoyer les coupelles en verre, et changer les 400 ampoules.

Un des lustres déposé à quelques centimètres du sol - Aucun(e)
Un des lustres déposé à quelques centimètres du sol - Antoine Balandra

Ces lustres ont été inspirés par Paul Abadie lors de la rénovation de la cathédrale il y a 150 ans sur un modèle d'inspiration médiévale. Ils représentent la Jérusalem céleste.

Les lustres ne sont finalement pas si bien accrochés que cela. Il faudra donc revenir les sécuriser au mois d'octobre, avant de les redescendre encore une fois, pour une rénovation en profondeur.