Société

Les maires des Pyrénées-Orientales affichent leur identité catalane

Par Anne-Natacha Bouillon, France Bleu Roussillon lundi 26 septembre 2016 à 9:23

Les panneaux 'pays Catalan' pullulent aux abord des communes
Les panneaux 'pays Catalan' pullulent aux abord des communes © Radio France - Anne-Natacha Bouillon

La résistance au nom de la région Occitanie s'amplifie. Dix-huit nouvelles communes plantent des panneaux "Pays Catalan" aux entrées de leur communes. Des panneaux livrés par la Convergence démocratique de Catalogne.

C'est une véritable contagion. Après Tautavel, Pollestres, ou encore Salses-le-Chateau qui affichent leur appartenance à la Catalogne,  18 autres communes apposent leur panneau "Pays Catalan" à coté du nom de la commune. La CDC (Convergence démocratique de Catalogne) a livré ses outils cette semaine.

Ces nouveaux panneaux ont été fabriqués ici dans les Pyrénées-Orientales et financés par un groupement d'entreprises catalanes, à l'initiative de la CDC.

Le parti, qui fait des scores plus qu'anecdotiques aux élections, surfe-t-il sur la vague pour se faire connaitre ? Non, se défend Jordi Vera, le secrétaire général du parti :

"La plupart des maires ont manifesté derrière nous. Donc si on était insignifiant, ils ne seraient pas mobilisés avec nous."

Jordi Vera de la CDC

Aujourd'hui, la CDC est soutenue par de nombreux maires. Ce n'est pas de la récupération estime Alexandre Puignau, le maire des Cluses, le mouvement vient avant tout du peuple :

"Il n'y a pas d'instrumentalisation. Il y a un Oui au Pays Catalan avec des gens de droite et de gauche. C'est surtout la population qui se reconnait dans ce mouvement."

Alexandre Puignau, le maire des Cluses

Avec ce nouveau panneau accolé à celui de la commune, José Montésino, maire d'Eus, persiste et signe : il ne faut rien lâcher. "La région Occitanie est têtue, nous aussi" :

"Autant mettre la pression : on n'est pas occitans. Sem ben be Catala."

Et si l'on ne l'affiche pas clairement, le Pays Catalan mourra peu à peu, selon eux. C'est impensable pour le maire de Terrats, Etienne Maso :

"Demandez au Bourguignons si on peut supprimer la Bourgogne, aux Bretons si on peut supprimer la Bretagne. Le Pays Catalan va disparaître si on bouge pas."

Les maires ont reçu leurs panneaux commandés par le CDC - Radio France
Les maires ont reçu leurs panneaux commandés par le CDC © Radio France - Anne-Natacha Bouillon

Si ces panneaux sont l'initiative d'un parti, la volonté vient du peuple précise Alexandre Puignau, à la tête des Cluses :

"C'est la population qui est passée devant et qui a eu plus de courage que certaines institutions !"

Le reportage d'Anne-Natacha Bouillon

Les mairies concernées :

  • Angoustrine
  • Espousouille
  • Eus
  • Fontrabiouse
  • Fourques
  • Lamanère
  • les Cluses
  • Marquixanes
  • Montesquieu-des-Albères
  • Oms
  • Prats-de-Mollo-la-Preste
  • Réal
  • Saint-Michel-de-Llotes
  • Terrats
  • Thuès-entre-Valls
  • Ur