Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les maires du Cantal voient rouge avec Orange aux abonnés absents

mercredi 10 octobre 2018 à 20:37 Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne

Une bonne centaine de maires se sont retrouvés ce mercredi devant la mairie de Laveissière pour dénoncer les dysfonctionnements du réseau téléphonique fixe et internet dans de nombreuses zones du Cantal. Les élus sont exaspérés.

Cantal : une centaine de maires ont répondu présent devant la mairie Laveissière
Cantal : une centaine de maires ont répondu présent devant la mairie Laveissière - AMF Cantal - Annie Privat

Laveissière, Cantal, France

Les coupures peuvent durer parfois plusieurs semaines, mais Orange répond souvent aux abonnés absents. Voilà le constat amer des élus cantaliens en colère. Si le déploiement de la 4G et la fibre ont été privilégiées, c'est au détriment des téléphones fixes, dont le réseau date des années 70 !  Voilà pour le constat. 

Écharpe en bandoulière, les maires se sont donc rassemblés ce mercredi matin devant la mairie de Laveissière, à l’appel de Christian Montin, maire de Marcolès et coprésident de l’Association des maires du Cantal. Ce dernier déplore que ce réseau "cuivre" soit aujourd'hui quasiment à l'abandon : "C'est récurrent depuis plusieurs années. Les maires sont pris entre tous les feux des mécontentements des usagers. Sur les questions de responsabilité, de sécurité, d'activité professionnelle, d'image du territoire. On a un sentiment de dégradation permanente". 

Les maires du Cnatl très remontés contre l'opérateur Orange - Aucun(e)
Les maires du Cnatl très remontés contre l'opérateur Orange - AMF Cantal - Annie Privat

Un "pétassage" permanent

Christian Montin déplore que le réseau de téléphonie ne soit plus entretenu : "le chevelu qui dessert nos habitations est aujourd'hui quasiment abandonné. Il n'y a plus d'investissements. On ne peut même pas parler d'entretien, mais plutôt - excusez-moi du terme un peu local - de "pétassage" permanent." Outre le constat, le coprésident de l’Association des maires du Cantal ne veut pas rester les bras croisés et appelle Orange à en faire de même : "Si on doit abandonner définitivement le réseau cuivre, il faut nous le dire. A ce moment-là, il faudra développer des solutions alternatives, réelles, efficaces et universelles. On ne peut pas laisser des proportions importantes de la population, fusse t-elle âgée ou rurale, sans que cela ait un jour des conséquences graves".

On a mis des cellules de traitement d'urgence pour la totalité de l'Auvergne - Valérie Thérond, Orange Centre-Est

Christian Montin n'a pas eu un autre discours dans l'après-midi lorsqu'il a été reçu par la préfète du Cantal Isabelle Sima. Elle lui assuré avoir entendu le message, mais la préfecture n'a que peu de moyens d'intervention. C'est l'opérateur de téléphonie qui a les clés. Justement, la directrice d'Orange Centre-Est, Valérie Thérond, était l'invitée de France Bleu Pays d'Auvergne ce vendredi matin. 

Le rassemblement était organisé par l'Association des Maires du Cantal - Aucun(e)
Le rassemblement était organisé par l'Association des Maires du Cantal - AMF Cantal - Annie Privat