Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Saint-Ismier : la maison de retraite de la Villa Rozat se déconfine

-
Par , France Bleu Isère

Bonne nouvelle pour les résidents des Ehpad et leurs familles. Le gouvernement autorise les proches à venir sans rendez- vous, comme avant, visiter leurs anciens. Malgré tout, il faut porter le masque et ne pas s'embrasser mais cela change du confinement et des coucous derrière une vitre.

Alice, 95 ans, entourée de sa nièce et de l'époux de celle-ci.
Alice, 95 ans, entourée de sa nièce et de l'époux de celle-ci. © Radio France - Véronique Pueyo

Alice, toujours bon pied bon œil, vient d'avoir 95 ans. Elle a quitté sa maison de Vienne pour s'installer à la Vlla Rozat, la maison de retraite à Saint-Ismier (Isère), la veille du confinement. Donc, cela a été un peu compliqué à vivre, mais Alice est heureuse aujourd'hui de pouvoir revoir ses proches : "Depuis le 9 mars, ce n'était pas très gai, on devait rester dans nos chambres. Mais enfin, cela nous a évité d'être malade. Il n'y a eu aucun cas de Covid-19 ici ! C'est assez exceptionnel !" Et elle ajoute : "Je voyais ma famille par la fenêtre. Après, j'ai connu la guerre et donc j'ai tenu le coup !"

Le bonheur de se revoir enfin

Geneviève, la nièce d’Alice, et son mari Gérard habitent tout près de la maison de retraite. Masques sur le nez, eux aussi sont heureux de pouvoir rendre visite à leur tantine adorée, dans sa chambre-appartement : "On est tellement heureux de la revoir en "chair et en os" et pas de loin, comme pendant le confinement. Elle est en pleine forme ! C'est notre rayon de soleil. " s'enthousiasme Geneviève.

Pouvoir fêter ses 95 ans, en famille !

Alice espère que bientôt, elle pourra, elle aussi, se rendre dans sa famille, afin de célébrer comme il se doit ses 95 printemps, entourée de tous les siens. "J'ai une famille formidable. On s'entend tous bien. Cela aide à vivre !" Chantal, 74 ans, vient d'aider sa maman à manger son goûter. "_Cela a été très dur de ne pas pouvoir la voir durant tout ce temps. "_dit-elle, très émue. "Elle ne parle plus beaucoup, mais elle est très tactile. C'est son mode de communication. Donc cette absence de contact était difficile pour elle." 

Chantal, 74 ans, et sa maman Suzanne, 95 ans, aux côtés de Colette Jay, la directrice de la maison de retraite
Chantal, 74 ans, et sa maman Suzanne, 95 ans, aux côtés de Colette Jay, la directrice de la maison de retraite © Radio France - Véronique Pueyo

Retour quasiment à la normale à la Villa Rozat

Maintenant, avec le déconfinement, les règles se sont assouplies : "On n'a plus besoin de prendre rendez-vous pour venir la voir, ni de prendre sa température à l'entrée de l'établissement. Je vais pouvoir revenir comme avant, tous les jours !" Colette Jay, la dynamique directrice de la Villa Rozat, jette un oeil sur la porte d'entrée : "Bonjour ! Vous devez avoir un masque chirurgical pour rentrer, pas un masque en tissu. Bon, exceptionnellement, je vous en donne un. Mais pensez-y la prochaine fois !" 

Les animations ont pu reprendre, sauf le scrabble et les jeux de cartes
Les animations ont pu reprendre, sauf le scrabble et les jeux de cartes © Radio France - Véronique Pueyo

Plus besoin de rendez-vous pour les visites

Colette Jay est contente que la Villa Rozat reprenne vie : "Il était temps ! Nos résidents allaient mourir, non pas du Covid, mais d'ennui ! On sert de nouveau les repas dans la grande salle, avec les mêmes règles que dans les restaurants. C'est plus convivial que de manger seul dans sa chambre ! Nos résidents retrouvent une certaine liberté. Ils peuvent de nouveau sortir dans le jardin, mais ils n'ont pas encore le droit de se rendre dans leurs familles. mais çà va venir !"

Belles retrouvailles entre Alice et sa famille. Reportage à écouter

En tous cas, toutes les précautions ont été prises à la Villa Rozat car ni les résidents, dont la plus âgée à 107 ans, ni les soignants n'ont été malades. "C’est une satisfaction pour nous d'avoir réussi à préserver la santé de tous !" lance, joyeuse, Colette Jay

La Villa Rozat accueille 45 résidents, de 74 à 107 ans !
La Villa Rozat accueille 45 résidents, de 74 à 107 ans ! © Radio France - Véronique Pueyo
Choix de la station

À venir dansDanssecondess