Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Les masques distribués par la ville de Valence critiqués sur les réseaux sociaux

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Depuis jeudi soir, la ville de Valence distribue des masques en tissu à l'ensemble des habitants de la Ville. Sur les réseaux sociaux, certains s'interrogent sur son efficacité vu sa grande taille. Le maire rappelle qu'il faut le laver une première fois avant de le porter.

Sur les réseaux sociaux, certains s'amusent de la grande taille du masque
Sur les réseaux sociaux, certains s'amusent de la grande taille du masque - Capture d'écran Twitter - @Nordengail

"On dirait des couches !" Le commentaire revient régulièrement sur les réseaux sociaux après la distribution par la Ville de Valence de masques en tissu pour ses habitants. 64.000 ont été commandés à une société savoyarde, les Tissages Carret. Leur distribution a commencé jeudi soir et doit se terminer dimanche. Le masque, en tissu industriel, semble très grand à première vue. Certains se sont amusés à poster des photos d'eux, le visage complètement dissimulé par le masque.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Certains s'interrogent aussi sur le coût de l'opération pour l'achat de ces masques. "Quand on passe ce genre de commande de manière responsable, on demande un prototype avec un cahier des charges et on contrôle la production !" écrit par exemple ce militant de la France Insoumise.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le maire répond

Face aux photos, le maire de Valence, Nicolas Daragon a commencé à répondre. "Il faut laver le masque une première fois, à 60°, avant de l'utiliser. Cela va permettre au masque de prendre sa forme définitive car il est fabriqué en textile technique. Quand on le reçoit, il est très grand, mais au lavage il va se rétracter et prendre sa forme définitive." Le maire rappelle par ailleurs que ces masques respectent les normes de l'Afnor, l'association française de normalisation. Ils ont été testés par la Direction générale de l'armement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess