Société

Les migrants de Calais soulagés d'être accueillis dans le Haut-Rhin

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass jeudi 3 novembre 2016 à 21:19

Des Soudanais arrivés à Ferrette autour de leur interprète
Des Soudanais arrivés à Ferrette autour de leur interprète © Radio France - Guillaume Chhum

12 jeunes Soudanais en provenance du campement de Calais sont soulagés d'être à Ferrette, dans le Haut-Rhin . Ils sont arrivés lors du démantèlement de la jungle. Leur objectif demander l'asile en France et surtout se poser. Ils étaient persécutés dans leur pays.

Arrivés en Alsace le 25 octobre, les migrants venus de la jungle de Calais ont pris leurs marques. 57 ont été accueillis dans le Bas-Rhin et 51 dans le Haut-Rhin.
Dans le Haut-Rhin, ce sont les communes de Mulhouse, Ste-Marie-aux-Mines et Ferrette qui ont ouvert des Centres d'Accueil et d'Orientation pour les prendre en charge.

12 Soudannais sont à Ferrette

A Ferrette ,dans le Sundgau, 12 migrants soudanais de Calais se sont installés dans les locaux de l'ancienne gendarmerie mobile. Ils ont fui leur pays pour échapper aux persécutions. Ils gardent un très mauvais souvenir de Calais. Un camp où régnait l'insécurité et la violence.

A Calais, on était obligés de constituer des groupes pour se protéger, parce qu'il y avait beaucoup de danger et de violence ," Mustapha a vécu pendant trois mois dans la jungle avec 4 personnes sous une tente.

Ici en Alsace, les migrants peuvent se ressourcer et oublier ce qu'ils ont vécu . 4 travailleurs sociaux sont auprès d'eux, dans leurs démarches de demandes d'asile en France. tous ont aussi suivi un bilan de santé. Ils ont effectué des inscriptions à l'assurance maladie pour obtenir la CMU.

Ils suivent aussi tous les jours des cours de français pour apprendre la langue. Ce jeudi, les 12 migrants de Calais ont reçu la visite du préfet du Haut-Rhin, Laurent Touvet leur a souhaité la bienvenue.

Dans ce centre d'hébergement des demandeurs d'asile de Ferrette, ouvert depuis le mois de février, 48 personnes sont actuellement accueillies. Elles restent en moyenne 5 mois dans le centre.

Reportage de Guillaume Chhum sur les migrants de Calais accueillis à Ferrette