Société

Les mosquées d'Avignon servent le thé de la fraternité

Par Philippe Paupert et Yacine Sahnoune, France Bleu Vaucluse dimanche 10 janvier 2016 à 7:33

La mosquée des Grands Cyprès d'Avignon
La mosquée des Grands Cyprès d'Avignon - capture d'écran GoogleStreetMap

Les musulmans organisent une journée portes ouvertes ce dimanche, un an après les attentats de Paris contre Charlie Hebdo et l'Hyper Casher. A Avignon, les cinq mosquées de la ville veulent lancer un message de paix et rassurer tous les vauclusiens sur l'islam.

A Paris, dernier temps fort de la commémoration des attentats de 2015 ce matin:  François Hollande doit dévoiler une plaque du souvenir et Johnny chantera place de la République une chanson de Jeanne Cherhal. Les musulmans de France organisent des journée portes ouvertes. A Avignon, les cinq mosquées de la ville veulent lancer un message de paix, rassurer tous les vauclusiens sur l'islam. 

"Il faut ressouder les liens, ne pas s'ignorer. C'est important d'aller dans les mosquées". (Anne, en visite à la mosquée des Grands Cyprès à Avignon)

Dès hier, des avignonnais ont répondu à l'invitation des mosquées pour partager un thé de la fraternité. Anne s'est rendu à la mosquée des Grands Cyprès d'Avignon car elle estime qu'un an après les attentats, "il faut ressouder les liens , ne pas s'ignorer. La mosquée nous invite; c'est important d'aller à la mosquée. On entend tellement de propos racistes à Avignon". Anne assure qu'elle a pu "posé toutes les questions" qu'elle voulait: "j'ai pas hésité à poser la question des femmes dans l'Islam et j'ai pu parler avec des femmes à la mosquée"

Anne est venu poser à la mosquée pour poser des questions sur l'Islam

"On vit en pleine harmonie avec les avignonnais" (Zahir Mohamed, responsable de la mosquée des Grands Cyprès d'Avignon)

Le responsable de l'association de la mosquée des Grands Cyprès à Avignon explique que les musulmans d'Avignon se sentent davantage stigmatisés depuis les attentats du 13 novembre contre le Bataclan et des restaurants à Paris. Zahir Mohamed explique: "on n'est pas des centres de formations d'intégristes.  On vit en pleine harmonie avec les avignonnais. Il y a des gens qui ne savent même pas que Marie et Jésus sont cités dans le Coran."

Zahir Mohamed veut rassurer les visiteurs de la mosquée des Grands Cyprès

Les cinq mosquées d'Avignon accueille tous les vauclusiens à partir de 15 heures ce dimanche pour partager un thé de la fraternité.