Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les Motards en colère de l'Hérault mobilisés contre la limitation des routes à 80 km/h

samedi 14 avril 2018 à 13:47 Par Thomas Biet, France Bleu Hérault

Environ 200 motards et une quarantaine d'automobilistes se sont mobilisés ce samedi pour dénoncer le passage au 80 km/h sur les routes secondaires. Ils sont partis de Saint-Jean-de-Védas vers Béziers avant de rejoindre Montpellier après un passage à Lodève.

Environ 200 motards se sont mobilisés sur les routes de l'Hérault ce samedi
Environ 200 motards se sont mobilisés sur les routes de l'Hérault ce samedi - Nikola Deray

Hérault, France

Ils ne décolèrent pas. L'association Les Motards en Colère se mobilise ce weekend contre la limitation des routes secondaires à 80 km/h.  Dans l'Hérault, les motards se sont réunis ce samedi matin à St Jean de Védas. 

150 motards et une trentaine d'automobilistes ont rejoint Villeneuve-lès-Béziers où des dizaines d'autres motards ont grossi le cortège, avant de passer par la sous-préfecture de Lodève et de rejoindre la préfecture de Montpellier par l'A75. 

L'association assure que de plus en plus d'automobilistes rejoignent le mouvement de grogne - Aucun(e)
L'association assure que de plus en plus d'automobilistes rejoignent le mouvement de grogne - Nikola Deray

"Il serait temps que le gouvernement investisse dans une vraie politique de sécurité routière et non dans une politique de sécurité rentière" commente le responsable de l'association dans l'Hérault, Jean-Michel Sénéchal qui ajoute : "On est rejoint par de plus en plus d'automobilistes". 

Les motards ont recouvert des radars de limitation de vitesse en signe de protestation  - Aucun(e)
Les motards ont recouvert des radars de limitation de vitesse en signe de protestation - Nikola Deray

Pas convaincu non plus par les explications d'Emmanuel Macron. Jeudi, le président de la République a annoncé que la mesure pourrait être abandonnée dans deux ans si elle ne marche pas : "Quel intérêt de dépenser entre 4 et 6 millions d'euros pour changer les panneaux et éventuellement revenir en arrière dans deux ans ? Ce serait bien que ces gens-là commencent à réfléchir".