Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les naissances chutent de 16% en Sarthe, neuf mois après le premier confinement

-
Par , France Bleu Maine

La tendance nationale se confirme en Sarthe : le nombre de naissances enregistrées en janvier 2021, neuf mois après le premier confinement est en nette baisse. La chute est de 16%. Le « baby-boom » prédit ne s'est pas produit. Du moins pour le moment.

Environ 5.000 bébés naissent chaque année, en Sarthe. (Photo d'illustration)
Environ 5.000 bébés naissent chaque année, en Sarthe. (Photo d'illustration) © Maxppp - Yves-Marie Quemener - Photo PQR / Ouest France

En Sarthe, le confinement du printemps 2020 n’a pas entraîné de « baby-boom ». Du moins pas pour l’instant. Le pic des naissances, un temps imaginé, n’a pas eu lieu. Dans notre département, le nombre de nouveaux nés baisse de 16% en janvier 2021 par rapport à janvier 2020, d’après les données que France Bleu Maine a pu se procurer. Ce chiffre est tout proche de la moyenne nationale. L’INSEE observe une chute de 13% sur cette même période : baisse inédite depuis 1975.
 

Au Mans, jamais aussi peu de naissances depuis au moins deux ans

Dans le détail, on observe que cette nette diminution du nombre des naissances ne concerne que Le Mans, où a lieu l’immense majorité des naissances : environ 5.000 chaque année (à l’hôpital et au Pôle Santé Sud). Ainsi, 341 nouveaux nés ont été enregistrés sur les registres de l’état civil manceau en janvier 2021 contre 407 en janvier 2020 et 418 en janvier 2019. Ces deux dernières années, il n’y a jamais eu aussi peu de naissances qu’en janvier 2021 au Mans !
 

Pas de baisse de la natalité en janvier dans le Sud Sarthe

Au Bailleul (commune située entre Sablé et La Flèche sur laquelle se trouve la troisième maternité du département au sein du Pôle Santé Sarthe et Loir), le nombre de naissances en janvier 2021 est stable par rapport aux années précédentes. Autrement dit, pas de « baby-boom » lié au début du confinement dans le Sud Sarthe non plus. Mais pas de baisse de la natalité, contrairement au Mans et à la moyenne nationale. En janvier 2021, 42 naissances ont ainsi été recensée, soit « la moyenne d’un mois classique », relève le service d’état civil du Bailleul. Sur la période récente, seul le mois de janvier 2020 fait figure d’exception avec 51 naissances. (En janvier 2019 : 42 naissances ont été comptabilisées, 41 en janvier 2018 et 41 en janvier 2017).
 

Ponctuel ou tendance durable?

Ces premières données doivent toutefois être analysées avec prudence. Il convient d’attendre les chiffres des naissances des prochains mois pour tirer des conclusions sur l’effet réel et structurel du confinement du printemps 2020 sur la natalité en Sarthe. Les naissances du mois de janvier 2021 (et dans une moindre mesure, du mois de décembre 2020) ne reflètent qu’une partie de la situation. Les bébés nés en début d’année sont en effet ceux qui ont été conçus au début du confinement. Lequel a duré jusqu’à la mi-mai. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess