Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les nombreuses concessions du gouvernement sur la réforme des retraites

-
Par , France Bleu

Avec la semaine de rentrée sociale qui s'ouvre, les négociations vont reprendre entre gouvernement et syndicats. Y aura-t-il un compromis ? Chaque camp affirme que non, pourtant du côté de l'exécutif on a déjà fait quelques concessions.

.
. © AFP - Martin Noda

Il y en a toute une liste de professions qui ont obtenu un recul de la part du gouvernement après avoir fait entendre sa colère. Et elle ne cesse de s’allonger à chaque semaine de conflit passée. 

Ça a commencé, au plus fort de la mobilisation, avec les policiers, à qui l'Executif a promis de conserver leur age spécifique de départ à la retraite. Et puis, ont suivi les hôtesses de l'air, les aiguilleurs du ciel, les chauffeurs routiers, les sénateurs, et puis les derniers en date, les danseurs de l'Opéra de Paris.

Clause du grand père

Pour l'instant, une seule profession a réussi à sauver sa caisse complémentaire : les pilotes. Les cheminots auront droit à une "super clause" du Grand Père, dans le sens où, ne seraient concernés par le passage du système par annuités à celui par points, que les cheminots nés à partir de 1985. Alors que pour le reste des Français, ce serait 10 ans plus tôt, ceux nés à partir de 1975. 

Des exceptions et des compromis qui passent mal. Ils dénaturent l'idée même d'une réforme vers un système universel, selon le dernier sondage Elabe pour l'Opinion publié ce matin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu