Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les (nombreux) ponts possibles, les jours fériés "perdus" : ce qu'il faut savoir sur le calendrier 2018

-
Par , France Bleu

En cette année 2018, les jours fériés permettront de faire six fois le pont. En revanche, deux jours fériés tombent le week-end et sont donc "perdus" pour la majorité des travailleurs.

En 2018, les occasions de pont seront légion
En 2018, les occasions de pont seront légion © AFP - CHARLY TRIBALLEAU

L'année 2018 a commencé par un week-end prolongé avec le lundi 1er janvier, comme pour donner le ton. Car d'ici le 31 décembre, les salariés qui le peuvent auront de nombreuses occasions de profiter d'un jour férié pour transformer un week-end classique en mini-vacances. 

Deux ponts possibles la même semaine

Il y a bien sûr les traditionnels lundi de Pâques (2 avril) et de Pentecôte (21 mai) qui permettent de prolonger son week-end. 

Mais cette année, le 1er mai tombe un mardi, et donc le 8 mai aussi. Cela donne deux possibilités de week-end de quatre jours pour ceux qui peuvent poser leur lundi. Et encore mieux, puisque le jeudi de l'Ascension tombe cette année le 10 mai. Imaginons un salarié qui peut poser le lundi 7 mai, le mercredi 9 et le vendredi 11 mai : pour trois jours posés, il sera en congés pendant neuf jours. 

Le calendrier 2018
Le calendrier 2018 © Visactu -

Et le 15 août ? C'est un mercredi, il sera donc plus difficile d'en tirer un pont puisqu'il faudra poser pour cela deux jours avant ou après. Mais si c'est possible, cela offre carrément cinq jours sans travailler, en plein été. 

À l'automne ensuite, la Toussaint (1er novembre) tombe un jeudi et peut encore offrir un pont. Et pour finir, le 25 décembre, Noël, tombe cette année un mardi... Il sera donc très tentant de poser son lundi 24 décembre.  

Deux jours "perdus"

Ils le seront en tout cas pour tous les salariés qui ne travaillent pas le week-end. Ce sont le 14 juillet, un samedi, et le 11 novembre qui tombe un dimanche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess