Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les Normands son mauvé en ortographe (sa reste a prouvé)

mardi 5 juin 2018 à 16:05 Par Philippe Thomas, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Mettons tout de suite les points sur les "i" : oui le titre est truffé de fautes, mais que voulez-vous, à part Provence-Alpes-Côte d'Azur, personne ne fait moins bien que la Normandie en orthographe, d'après le baromètre Voltaire. Alors autant se mettre au niveau...

Les Normands sont parmi les plus mauvais élèves de France
Les Normands sont parmi les plus mauvais élèves de France © Radio France - Philippe Thomas

Pour quelles fautes avez-vous le plus d'indulgence ? "Les fautes d'orthographes" répondait le romancier et poète normand Raymond Queneau au célèbre questionnaire de Proust. Comme l'ancien membre de l'Académie Goncourt, nous sommes bien obligés de pardonner... faute de mieux ! En moyenne, on maîtrise moins de 50% des 84 règles de base en français, d'après le traditionnel baromètre du projet Voltaire.

A qui la faute ? Aux hommes en premier lieu !

On y apprend que les femmes sont meilleures que les hommes (avec 50,3% de règles maîtrisées contre 46,4%) sans doute parce qu'elles lisent davantage. Autre constat : si vous avez gardé un bon souvenir de l'école primaire, vous avez plus de chances d'être bon en orthographe. Dominique Achille est écrivain public à Caen, il aide les normands à rédiger aussi bien leurs courriers que leurs mémoires et il en convient : "ce n'est pas pour rien si l'Education Nationale, toute considération politique mise à part, veut remettre la dictée au goût du jour. C'est peut-être l'une des façons d'acquérir une bonne orthographe." 

Dominique Achille est écrivain public à Caen - Radio France
Dominique Achille est écrivain public à Caen © Radio France - Philippe Thomas

Quant à celles et ceux qui ont appris le grec ou latin, ils sont "les dieux de l'orthographe" dixit le baromètre Voltaire. Là aussi Dominique Achille acquiesce : "j'ai fait dix ans de latin et un an de grec. A partir du moment où on connait l'étymologie des mots, l'orthographe vient plus rapidement." Etre bilingue est aussi un atout.

Sans surprise, plus on lit, mieux on écrit (52,8% des règles maîtrisées pour les lecteurs assidus, 46,9% pour les autres) et moins on regarde la télévision, mieux on écrit. Encore que... tempère notre écrivain public "la formule est un peu lapidaire, tout dépend ce qu'on regarde à la télévision."

L'orthographe, une question d'âge ?

Le baromètre nous apprend que "les grands-parents maîtrisent en moyenne 20% de règles d'orthographe de plus que leurs petits-enfants." (63,5% pour les plus de 55 ans contre 43,7% pour les moins de 18 ans). "Sans tomber dans le "c'était mieux avant", je pense que nous avions peut-être une éducation un peu plus dure, mais avec une dictée quasi quotidienne - on y revient - nous avons acquis une orthographe et on constate que les générations qui nous suivent ont peut être une orthographe moins bonne." Un mot sur la génération "SMS" ? "Je pense que les SMS n'arrangent pas les choses, tout simplement parce qu'on pratique moins, mais j'ai lu que certaines personnes écrivent en phonétique parce qu'elles sont pressées mais peuvent aussi être bonnes en orthographe." tkt ou ne vous inquiétez pas, à vous de choisir.

Les Normands sont à l'ouest

Sur 12 régions, la Normandie arrive cette année en... onzième position (avec 46,9% des règles de base maîtrisées). Seule Provence-Alpes-Côte d'Azur (46,5%) fait moins bien. Nous sommes loin derrière la région Grand Est (54,2%) qui arrive en tête devant la Nouvelle-Aquitaine et nos voisins des Pays-de-la-Loire. Dans ce cas précis, Dominique Achille n'a pas d'éléments de comparaison.

Derniers points, plus anecdotiques, "les personnes dénuées de sens de l'orientation ont un avantage en orthographe" et plus on s'intéresse à la Coupe du Monde, moins on est fort avec la langue de Molière. Bernard Pivot, connu pour être un fan de ballon rond, serait donc une exception ! Voir (les matchs) ou lire, il faut choisir...