Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les nouveaux billets, une vraie galère pour payer son parking à Dijon

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu
Dijon, France

Depuis ce mercredi matin, de nouveaux billets de 20 euros sont en circulation. Près de trois ans après les nouveaux billets de cinq euros, les automates des parkings souterrains de Dijon n'acceptent toujours pas ces nouveaux billets. Des monnayeurs devraient être installés avant la fin de l'année.

A Dijon, huit des neuf parkings souterrains n'acceptent pas les nouveaux billets
A Dijon, huit des neuf parkings souterrains n'acceptent pas les nouveaux billets © Radio France - Marion Bastit

Vous avez peut-être eu la surprise en retirant de l'argent au distributeur. Depuis ce mercredi matin, de nouveaux billets de 20 euros sont rentrés en circulation en France. En 2014, c'étaient les billets de dix euros, en 2013, les billets de cinq. Ça fait presque trois ans, et pourtant, certains automates n'acceptent toujours pas ces nouveaux billets. C'est notamment le cas dans le parking souterrain de la place Darcy à Dijon.

Pas d'autre choix que faire de la monnaie

Devant la machine, Chantal fouille son porte-monnaie à la recherche des 80 centimes qu'elle doit payer. En vain, elle ne les a pas. Et en-dessous d'un euro, impossible de payer par carte. La voilà donc à la recherche d'un billet. Miracle ! Caché dans un carnet, elle trouve un billet de cinq euros à peine froissé. Mais la machine refuse de l'avaler. « Je crois que je vais péter un câble » peste Chantal, déjà en retard. Sur l'automate, un écriteau vert indique que la machine n'accepte pas les nouveaux billets. « Mais je n'en ai pas ! se lamente-t-elle. Comment on fait ? » Quelques secondes plus tard, elle grimpe l'escalier pour sortir du parking : « Je vais aller faire de la monnaie, il n'y a pas le choix. »

Le Grand Dijon doit installer des monnayeurs dans les parkings avant fin 2015.
Le Grand Dijon doit installer des monnayeurs dans les parkings avant fin 2015. © Radio France - Marion Bastit

Des gens comme Chantal, Frédéric en voit tous les jours dans son bureau d'agent de parking. « On est souvent sollicités pour faire la monnaie, ou pour encaisser au bureau, parce que les caisses n'acceptent pas les billets », raconte-t-il. Et c'est le cas dans les neuf parkings souterrains de la ville, sauf place Grangier, où il y a des automates tout neufs.

Pas de nouveaux automates avant 2017

Ça devrait bientôt s'arranger, puisque le Grand Dijon doit installer des monnayeurs dans les parkings avant la fin de l'année. Presque trois ans après la mise en circulation des nouveaux billets de cinq euros, il était temps. « Les monnayeurs qu'on va installer demain, peut-être que dans un an ils seront obsolètes, explique André Gervais, l'élu en charge de la mobilité au Grand Dijon. On reste toujours très prudents sur les investissements qu'on fait. »

Dans le parking de la place Darcy, la signalétique est encore en francs.
Dans le parking de la place Darcy, la signalétique est encore en francs. © Radio France - Marion Bastit

D'autant que le Grand Dijon compte changer tout le système de paiement du  stationnement avec la nouvelle délégation de service, au 1er janvier 2017.  « On veut avoir un matériel compatible avec le sans-contact, la carte Mobigo du réseau Divia et de l'auto-partage, et puis les vélos en libre-service, qui seront gérés par le même délégataire, explique André Gervais. On réfléchit également à développer de nouveaux services, comme réserver sa place de parking par internet, ou via une application. »  Entre les parkings souterrains et les parcmètres, changer tous les automates devrait coûter plus d'1,3 million d'euros au Grand Dijon. Inutile dans ce cas de les changer maintenant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess