Société

Les nuages de pollens sont arrivés à Bordeaux

Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde vendredi 24 avril 2015 à 3:00

En France, jusqu'à 30% de la population serait allergique à des pollens
En France, jusqu'à 30% de la population serait allergique à des pollens © Maxppp

Nez qui coule, yeux rougis, et éternuements à répétition, pas de doute, les pollens sont de retour. Des pollens qui circulent à travers la France. Et avec eux, les consultations chez les allergologues repartent en flèche.

C'est le printemps. Les arbres bourgeonnent et les allergies reviennent ! Un peu moins d'un français sur trois serait concerné. Un chiffre qui augmente.

"il y a des pollens quasiment toute l'année" selon le docteur Farouz

"Souvent les gens pensent qu'ils sont allergiques aux platanes devant chez eux. C'est faux. Ce ne sont pas les pollens les plus agressifs, mais les nuages de pollens qui peuvent parcourir des centaines de kilomètres." — Le docteur Jean-Charles Farouz allergologue à Bordeaux

Mars, avril et mai sont trois mois de consultations en hausse chez les allergologues.

Il s'agit de suivre un traitement de trois à cinq ans pour se faire désensibiliser pour les plus gênés. Pour les autres, un conseil : aérez les logements.

"Un rhume ou des éternuements à répétition, ça peut prêter à rire ou à une gêne en société. Mais ça masque souvent une évolution vers de l'asthme. Et c'est beaucoup plus sérieux. Donc il faut consulter". — Le docteur Farouz

 

"soufflez!"