Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les œuvres du photographe cherbourgeois François Dourlen copiées en Israël

mercredi 31 janvier 2018 à 17:36 Par Katia Lautrou, France Bleu Cotentin

Quand "Les photos de François" sont victimes de plagiat, les internautes se mobilisent.

Petite Sirène
Petite Sirène - François Dourlen

Cherbourg-en-Cotentin, France

François Dourlen est un professeur d'histoire-géo passionné de photographie. Ce cherbourgeois s'est fait mondialement connaître il y a cinq ans grâce à ses détournements de clichés insolites. Il photographie son smartphone et donne l'illusion que des personnages ou des symboles s'insèrent dans la vie quotidienne. 

Mais voilà, depuis quelques jours, un internaute israélien, Yahav Draizin, prétend sur les réseaux sociaux qu'il est le premier à en avoir eu l'idée. Sauf que ses photos ressemblent comme deux gouttes d'eau à celles de François Dourlen !   

François Dourlen très zen prend cela avec le sourire : "ce n'est pas le fait de faire des photos comme moi, c'est de revendiquer la paternité alors que certaines de ses photos sont en tout points identiques aux miennes. C'est nul, c'est pas cool !" 

Soutenu sur les réseaux sociaux

Le photographe cherbourgeois fait d'ailleurs le buzz sur internet. La Toile se mobilise pour le défendre : "c'est fou, j'ai reçu des mails du monde entier : de Russie, du Japon, d'Israël..."

à gauche la photo de François Dourlen et à droite celle de  Yahav Draizin prise 3 ans plus tard - Aucun(e)
à gauche la photo de François Dourlen et à droite celle de Yahav Draizin prise 3 ans plus tard - François Dourlen