Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les officiers des pompiers de Côte-d'Or en grève

-
Par , France Bleu Bourgogne

Les officiers des pompiers de Côte d'Or rejoignent le mouvement de grève nationale pour obtenir hausses de salaires et recrutement. Le département est en déficit de cadres explique la Fédération Autonome des Sapeurs Pompiers qui dénonce l'usure des officiers

Les officiers des pompiers de Côte-d'Or rejoignent le mouvement de grève
Les officiers des pompiers de Côte-d'Or rejoignent le mouvement de grève © Radio France - Victor Vasseur

Dijon, France

Les pompiers de Côte-d'Or sont en grève pour obtenir des recrutement supplémentaires. Selon la Fédération Autonome des Sapeurs Pompiers, il manque entre 25 et 80 pompiers pour assurer correctement les missions de secours.  Les officiers des pompiers de Côte-d'Or rejoignent mardi ce mouvement de grève national.  Les secours aux victimes seront assurés. Les pompiers affichent déjà "en grève" sur les ambulances et ou leurs tenues mais ils se déplacent pour répondre aux situations de détresse.  

Les officiers des pompiers quittent la Côte-d'Or 

Jérome Theurel, le responsable de la section officier de la fédération Autonome des Sapeurs Pompiers de Côte d'Or, explique que les revendications des officiers sont les mêmes que celles des autres pompiers : "les manques d’effectifs touchent fortement les officiers. En Côte-d'Or, on  a un déficits d’officiers. Ils partent vers d'autres départements. Sur les opérations de grande ampleur, la structure hiérarchique est affaiblie. On use les officiers professionnels ou volontaires". 

Jérome Theurel ajoute qu'il faut améliorer les salaires et les conditions de travail des officiers de Côte d'Or car les cadres quittent le département : "un officier qui part de Côte d'Or, il gagne entre 100 et 300 euros de plus. Les plannings sont très tendus, avec des gardes et des astreintes supplémentaires, des difficultés à se faire remplacer par des collègues, c'est usant pour les officiers. Les officiers  trouvent mieux ailleurs assez facilement". 

Recruter  en Côte-d'Or pour ne pas avoir à choisir ce qui doit brûler

David Camus de la Fédération Autonome des Sapeurs Pompiers de Côte d'Or met en garde : quand il manque du personnel, parfois les pompiers sont obligé de faire des choix lors des incendies, surtout lorsque le nombre d'interventions augmente de 6% en un an rien que pour l'agglomération de Dijon. 

Les délais d'interventions peuvent s'allonger. David Camus predn l'exemple d'une intervention sur un incendie :  "Si on veut demander une plus grande capacité d'eau et que le véhicule vient du nord du département, qu'il faut 50 minutes à une heure, on ne va pas dire qu'on laisse brûler mais on centralise notre action pendant le sinistre". Le préavis de grève pompiers de Côte-d'Or court jusqu'à la fin du mois d'août.