Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les organisateurs de courses landaises appellent à manifester ce samedi

-
Par , France Bleu Gascogne

Les acteurs de la course landaise appellent à manifester ce samedi matin. Ils s'inquiètent du nouveau régime de cotisations sociales qui leur sera attribué début 2020, et qui mettrait les courses landaises en péril. Le rendez-vous est donné à 9 heures devant les arènes de Mont-de-Marsan.

Les organisateurs de courses landaises appellent à manifester ce samedi matin devant les arènes de Mont-de-Marsan.
Les organisateurs de courses landaises appellent à manifester ce samedi matin devant les arènes de Mont-de-Marsan. © Maxppp - Pascal Bats

Mont-de-Marsan, France

Les organisateurs de courses landaises sont en colère et veulent faire entendre leur message. À compter du 1er janvier 2020, la course landaise aura un nouveau régime de cotisations sociales. Un changement qui inquiète les acteurs de cette tradition gasconne.

Ce nouveau régime implique la suppression de l'assiette forfaitaire qui régit la course landaise depuis 1997, en l'exemptant de cotisations. Début 2020, l'Urssaf (Unions de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d’allocations familiales) considérera donc les acteurs de la course landaise comme des sportifs. Ils seront ainsi rattachés au régime des fédérations sportives. Avec cette décision, les cotisations sociales augmenteront singulièrement, ce qui mettrait en péril le modèle économique des courses landaises, déjà fragile selon les organisateurs. Pour eux, la course landaise est tout simplement menacée de disparition.

"On ne peut pas s'imaginer les Landes sans la course landaise"

C'est pour cette raison que les acteurs de la course landaise ont décidé de se mobiliser. "On veut créer un mouvement pour montrer, ensemble, que la course landaise est quelque chose d'important, que c'est bien plus qu'un folklore, comme certains peuvent le penser. C'est une force qui fait marcher toute une économie locale et rurale. On ne peut pas s'imaginer, demain, les Landes sans la course landaise", explique Nicolas Vergonzeanne. L'ancien champion de France de course landaise est l'un des organisateurs de la manifestation.

Pour lui, c'est toute une tradition qui pourrait disparaître. "Si on passe à ce régime, il faut savoir que la course landaise va mourir. Et ça, ce ne sont pas des mots trop forts. C'est vraiment ce qu'il va se passer", s'inquiète-t-il. Avant d'ajouter : "Cette marche symbolique sera très colorée, très festive, avec beaucoup "d'alegria", comme on dit. Cela représente bien notre tradition. Nous sommes ancrés dans un territoire depuis des siècles et des siècles, et on n'a vraiment pas envie de laisser mourir cette tradition".

Pour les organisateurs de courses landaises, une forte mobilisation ce samedi pourrait permettre à leur message d'être entendu. "S'il y a plus de 2000 personnes, on sera la mobilisation la plus forte de ces dernières années dans les Landes. Cela permettrait d'alerter les politiques hauts placés. Eux, ils peuvent nous permettre de changer cette situation", espère Nicolas Vergonzeanne. Il invite donc tous les Landais, amateurs de course landaise ou non, à venir manifester ce samedi matin. Ces dernières semaines, plusieurs personnalités ont d'ailleurs apporté leur soutien à cette mobilisation, comme le capitaine du XV de France Guilhem Guirado.

"Il y aura des comptes à rendre"

Les acteurs de la course landaise savent depuis deux ans que leur régime de cotisations sociales va changer. Pourtant, ils ne se sont mobilisés que récemment. Pour Nicolas Vergonzeanne, c'est à cause d'un conflit au sein même de la Fédération : "Il n'est pas l'heure de régler les comptes, mais nous avons informé la Fédération de cette problématique il y a deux ans. La Fédération nous a dit de ne pas nous inquiéter, qu'elle s'en occupait. Il est vrai que le temps est passé. À un moment donné, il y a eu une prise de conscience générale. Le déclencheur a été le championnat de France de la course landaise cette année. Nous avons alors décidé de nous réunir et de créer un collectif qui regroupe toutes les parties prenantes de la course landaise. On a demandé à la Fédération de se rattacher à notre collectif pour qu'on mène le combat ensemble, ce que la fédération a accepté. Mais cela vient beaucoup trop tard. Il y aura des comptes à rendre..."

Le rendrez-vous est donné à 9 heures devant les arènes de Mont-de-Marsan. La marche débute à 10 heures. Les manifestants feront un premier arrêt devant la mairie, puis devant la préfecture, avant de revenir aux arènes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu