Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les parents d'élèves de Vaucluse inquiets demandent de repousser la rentrée

-
Par , France Bleu Vaucluse

La FCPE de Vaucluse estime que les consignes sanitaires de l'Éducation nationale sont inapplicables après le confinement. La fédération des conseils de parents d'élèves demande donc le report de la rentrée.

Salle de classe
Salle de classe - marianna

Les parents d'élèves de la FCPE de Vaucluse sont inquiets. Ils demandent que la rentrée des classes se fasse la semaine prochaine. La fédération des conseils de parents d'élèves estime que les mesures barrières préconisées par Éducation nationale pour limiter la propagation du coronavirus ne sont pas suffisantes

Inquiétude des parents d'élèves

Samir Allel, le président de la FCPE 84, a lu les 54 pages de consignes sanitaires pour la rentrée des classes : "Les parents sont vraiment inquiets car toutes les garanties sanitaires ne sont pas réunies. On n'ouvre pas les bars, on ne peut pas faire de réunions entre adultes, mais on peut réunir trois cents enfants dans certaines écoles ? On peut comprendre l'urgence économique mais elle ne doit pas se faire au détriment des enfants après le confinement".

Questions sans réponses

La FCPE de Vaucluse se pose des questions mais "nous n'avons pas de réponse. Comment voulez vous dire à un enfant de ne pas toucher son copain, de ne pas prendre le stylo ou la gomme ? Tout ça nous parait très confus et impossible à appliquer. Nous ne sommes pas favorables à une ouverture précipitée." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess