Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les citadins affluent en Lozère pour passer le permis de conduire

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu Paris

La Lozère affiche le taux de réussite au permis de conduire le plus élevé de France, soit 76% de réussite. Un succès devenu un véritable atout pour les auto-écoles du département, qui voient des candidats affluer des grandes villes.

Avec 76 % de réussite, le département affiche le taux de réussite le plus élevé de France.
Avec 76 % de réussite, le département affiche le taux de réussite le plus élevé de France. © Radio France - said makhloufi

Mende, France

Madeleine à 31 ans, elle arrive de Lyon où elle a déjà loupé son permis de conduire. En deux jours, Madeleine va enchaîner dix heures de conduite avant de passer son permis jeudi matin à 8h en formation accélérée. Ils sont comme Madeleine de plus en plus nombreux à venir des grandes villes (Paris, Lyon ou Montpellier) pour passer le permis en Lozère. 

Justine Bonhomme, de l’auto-école JPM à Mende, explique : "Avec 76 % de réussite, le département affiche le taux de réussite le plus élevé de France. Les gens des grandes villes sont attentifs au taux de réussite. Ils regardent sur l'internet et ensuite nous contactent. On a créé une page Facebook qui explique notre programme et ça ne coûte pas plus cher de venir passer son permis en Lozère. Une heure de conduite à Paris est facturée 50 euros, chez nous c’est 40 euros."

C’est la première heure de conduite pour Madeleine avec Justine Bonhomme sa monitrice d’auto-école. Elle a fait le choix de la Lozère pour passer son permis grâce aux bouche-à-oreille

"Mes copines l’ont passé ici et elles l’ont obtenu. À Lyon, la circulation me fait peur, il y a trop de monde sur la route, trop de choses à voir alors qu’ici c’est calme, il n’y a pas beaucoup de voiture, j’ai moins peur de conduire."

L’autre avantage du permis de conduire en Lozère, c’est le délai d’attente. En Lozère, l’attente est de deux semaines. Il reste à Madeleine encore huit heures de conduite avant de passer son permis.

Un autre candidat, Parisien cette fois, va tenter sa chance en Lozère. L’apprenti conducteur s’appelle Alvin. Le jeune homme est inscrit depuis trois ans en région parisienne. Il a déjà loupé son permis deux fois :  "Je suis dans une situation d’urgence, j’ai trouvé du travail et on me demande le permis. Le problème, c’est que le délai est trop long. Mon oncle est venu passer son permis ici et il l’a obtenu en une semaine. Je suis venu en Lozère, il y a déjà deux semaines et j’ai loupé le permis et voilà que 15 jours plus tard, on me propose une nouvelle date. Ça n’existe nulle part ailleurs."

Conduire en Lozère et conduire en ville, ça n’est pas la même chose, ce qui ne veut pas dire que c’est plus facile en milieu rural. Pour Laurent Brandelli, président de JPM Auto à Mende, conduire en Lozère apporte aussi son lot de difficultés : "C’est vrai que la circulation est moins dense, qu’il n’y a pas de feux rouges, mais les difficultés existent aussi en Lozère. On est dans un département de moyenne montagne et à la montagne, ça monte beaucoup et les gens des grandes villes n’ont pas l’habitué du démarrage en côte par exemple." 

Comment expliquer que le département de la Lozère affiche le meilleur taux de réussite de France ? 

"C’est grâce à la formation, assure Laurent Brandelli. 90 % des jeunes Lozériens passent le permis en conduite accompagnée avec un résultat de 96 % de réussite". 

Jeremy 16 ans en conduite accompagnée - Radio France
Jeremy 16 ans en conduite accompagnée © Radio France - SAID MAKHLOUFI

C’est le grand jour pour Madeleine et Alvine, la Lyonnaise et le Parisien passent le permis à 8h ce matin. Après dix heures de conduite en deux jours, il est temps de montrer ce qu’ils savent faire. Le premier, à s’y coller, c’est Alvin : Je n’ai pas dormi de la nuit, franchement, j’espère que ça va le faire, j’ai besoin du permis." La porte se ferme, Alvin s’en va, l’examen dure 30 minutes. Juste après, ce sera au tour de Madeleine : "Je le sens bien, je vais monter dans la voiture, j’ai confiance." Madeleine va monter en voiture alors qu’Alvin est déjà de retour : J’ai fait une bourde, l’inspecteur a dû intervenir, c’est mort sauf si j’ai de la chance."

La chance n’était ni du côté d’Alvin ni du côté de Madeleine. Tous les deux ont loupé leur permis en Lozère, Madeleine pour une mauvaise analyse de la situation, Alvin pour un refus de priorité. Mais tous deux le repasseront très vite, Madeleine revient dans notre département dans deux semaines. Une date lui a déjà été trouvée et c’est l’avantage du permis en Lozère. Les délais d’attente sont tellement courts qu’on n’a pas le temps de cogiter, ce n’est pas plus facile ici qu’ailleurs, mais à la manière des routes du département, c’est simplement plus fluide. 

Le reportage de Said makhloufi

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu