Société

Les parlementaires de Dordogne révèlent leur patrimoine de bonne grâce

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord mardi 4 février 2014 à 6:00

François Hollande en Périgord avec Colette Langlade (à droite) et Germinal Peiro (au centre)
François Hollande en Périgord avec Colette Langlade (à droite) et Germinal Peiro (au centre) © Radio France - Antoine Balandra

Ils avaient jusqu'à samedi 1er février, minuit, pour déclarer leur patrimoine et se mettre ainsi en conformité avec la loi sur la transparence de la vie publique votée après l'affaire Cahuzac : les députés et sénateurs périgourdins l'ont fait sans maugréer, mais avec la volonté de ne pas tomber dans le voyeurisme.

Ca y est, la date butoir est passée : 1.700 députés, sénateurs, députés européens et conseillers dans les ministères avaient jusqu'à samedi minuit pour envoyer leur déclaration de patrimoine à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Une autorité créée le 18 décembre dernier.

Une déclaration de 17 pages dans laquelle tous les biens d'une valeur supérieure à 10.000 euros doivent être consignés. De l'assurance vie à la voiture en passant par les meubles, l'immobilier...

germinal Peiro le gros cumulard - Radio France
germinal Peiro le gros cumulard © Radio France
En cas de PACS ou de mariage, les élus doivent y ajouter les biens de leurs époux ou épouses.

Les parlementaires doivent absolument la remplir pour être en règle avec la loi sur la transparence de la vie publique voulue par François Hollande et votée après l'affaire Cahuzac.

Les six députés et sénateurs périgourdins l'ont donc fait, sans râler, sans maugréer, et sans remords. 

Pas de grandes fortunes chez les parlementaires périgourdins

Brigitte Allain, députée écologiste du Bergeracois explique que la publication du patrimoine des élus, c'était une demande forte du groupe écologiste . Elle n'a donc aucun problème pour dire ce qu'elle possède : une maison et des terres agricoles pour environ 260.000 euros.

"J'ai une maison à Thiviers, à 220.000 euros, j'ai une 3008 et deux comptes chèques, mais pas d'argent en Suisse." — Colette Langlade, députée PS du Périgord vert

Colette Langlade députée PS dévoile son patrimoine et plaide pour la transparence

Germinal Peiro, député PS du Périgord noir, est aussi favorable à cette loi . Il dit posséder des parts dans la maison construite par ses parents, dans une autre maison en Espagne ainsi que la maison où il habite à Castelnaud-la-Chapelle.

Germinal Peiro député du Périgord noir dévoile son patrimoine de bonne grâce

Mais il rappelle que le document n'est que déclaratif, et que ce procédé n'empêchera donc pas forcément une nouvelle affaire Cahuzac. 

Enfin Bernard Cazeau, président du Conseil général de la Dordogne et sénateur dit ne rien avoir d'exceptionnel, avoir un patrimoine de "Français moyen" * et "surtout pas de compte en Suisse, encore moins aux îles Caïmans"* .

► Voilà à quoi ressemble la déclaration de patrimoine remplie par les élus.