Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les Petites Soeurs de Marie intégristes ? "Une accusation infondée" estime le maire de Saint-Aignan-sur-Roë

-
Par , France Bleu Mayenne

29 des 35 religieuses de la communauté, basée dans le Sud-Mayenne, ont été relevées de leurs voeux par le Vatican. Leur comportement serait-il à l'origine de ce "limogeage" ? Le maire de Saint-Aignan-sur-Roë, qui les connait bien, réfute cette accusation.

Les Petites sœurs de Marie sont en conflit avec le Vatican depuis plusieurs années.
Les Petites sœurs de Marie sont en conflit avec le Vatican depuis plusieurs années. © Radio France

Saint-Aignan-sur-Roë, France

A Saint-Aignan-sur-Roë, les Petites Soeurs de Marie, relevées de leurs voeux, sont-elles trop intégristes pour le Vatican ?. Ce n'est pas dit aussi explicitement par les autorités ecclésiastiques qui évoquent de graves dysfonctionnements au sein de la communauté.

Pour le Saint-Siège, les religieuses ont, en tout cas, des méthodes pas assez modernes. La plupart d'entre elles sont retournées à la vie civile. L'Eglise va les aider financièrement pour assurer la transition. Loïc Pené, le maire de Saint-Aignan-sur-Roë, se dit prêt aussi à leur donner un coup de main et rejette toutes les accusations d'intégrisme : "pour moi c'est infondé. Elles ont décidé de célébrer leur foi dans le respect de la mère fondatrice. Le mot intégrisme n'a pas de sens. Il n'y a pas d'intégrisme ici. Elles ne sont pas cloîtrées. Elles font partie intégrante de la vie de la commune. Elles n'ont pas demandé d'aide de notre part mais nous sommes solidaires si besoin. Elles savent très bien ma position par rapport à ces événements". Les Petites Soeurs de Marie ont engagé un avocat et envisagent de porter plainte contre leur hiérarchie.