Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les Pièces Jaunes ont 30 ans : 50 projets subventionnés en Drôme Ardèche depuis le début

vendredi 11 janvier 2019 à 3:16 Par Damien Triomphe, France Bleu Drôme Ardèche

L'opération Pièces Jaunes a commencé ce mercredi ! Cette 30ème édition est l'occasion de dresser un bilan des projets subventionnés en Drôme Ardèche depuis 1989. Plus de 170 000 euros ont été versés pour améliorer les conditions des enfants à l'hôpital.

Les tirelires à pièces jaunes
Les tirelires à pièces jaunes © Radio France - Jean Lebret

Les petites tirelires sont de retour, pour cette 30ème édition de l'opération Pièces Jaunes, parrainée cette année par le sélectionneur de l'équipe de France de football Didier Deschamps. L'objectif est toujours le même, depuis 1989 : améliorer le quotidien des enfants hospitalisés. Les services pédiatriques et spécialisés pour les enfants se tournent vers la Fondation Hôpitaux de Paris, lui soumettent leur projet, auxquels elle participe financièrement jusqu'à hauteur de 50%.

Depuis 1989, en Drôme, 38 projets ont été subventionnés par la Fondation Hôpitaux de Paris et ses Pièces jaunes, ce qui représente plus de 150 000 euros d'aides. Un exemple : l'aménagement d'une aire de jeux ou encore de la pataugeoire à l'hôpital de Montéléger. En Ardèche, 12 projets subventionnés, pour un montant de 22 000 euros. La quasi-totalité des subventions a été versée au pôle femme-mère-enfant du Centre Hospitalier d'Annonay, lui permettant notamment de réaménager et décorer ses locaux, pour les rendre moins austères.