Société

Des pigeons trop nombreux indésirables à Saint-dié-des-Vosges

Par Nathalie Broutin et Claudine Cunat, France Bleu Sud Lorraine jeudi 10 août 2017 à 19:28

Les pigeons nombreux font des dégâts importants sur tous les monuments de la ville de Saint-Dié
Les pigeons nombreux font des dégâts importants sur tous les monuments de la ville de Saint-Dié © Maxppp - Sylvestre

A Saint-Dié-des-Vosges, les habitants sont nombreux à se plaindre des nuisances causées par les pigeons, selon la mairie. Les élus viennent d'installer un pigeonnier pour la mise en place d'une opération de stérilisation des volatiles.

A la mairie de Saint-Dié-des-Vosges, le premier adjoint Bruno Toussaint confie que les courriers des habitants sont nombreux pour dénoncer les nuisances importantes des pigeons dans la ville, certains y parlent de " rats volants". L'élu reconnait que les déjections endommagent tous les bâtiments de la ville et en particulier la cathédrale.

Pas d'euthanasie mais le choix d'une stérilisation

"Mais pas question d'euthanasie" réagit Bruno Toussaint, qui souhaite toujours la présence des pigeons, "qu'ils soient protégés à Saint-Dié mais moins nombreux à l'avenir et surtout qu'ils deviennent les amis des Déodatiens". "_Il faut réduire le nombre des pigeons. La solution choisie par la mairie est la stérilisation"_ajoute encore le premier adjoint. Un pigeonnier vient d'être installé dans le parc Jean Mansuy au pied de la tour de la Liberté pour la mise en place d'une opération de stérilisation des pigeons.

Une opération avec la mobilisation de tous à la Ville et avec la SPA, société protectrice des animaux - Maxppp
Une opération avec la mobilisation de tous à la Ville et avec la SPA, société protectrice des animaux © Maxppp - Claudine Cunat

Des œufs factices seront couvés par les pigeons

Le pigeonnier de 4 mètres carrés est installé avec perchoirs, un hôtel trois étoiles pour pigeons captifs ! L'opération est menée en partenariat avec la SPA, Société Protectrice des Animaux. Amélie Saint-Dizier et Laetitia Christé vont y apporter leur connaissance et suivre chacune des étapes."Les animaux vivent en couple", précisent-elles," le pigeonnier peut accueillir en tout 72 oiseaux, au début il y en aura 60 "." Pour limiter la ponte, il est prévu que tous les oeufs soient remplacés par des œufs factices" indiquent les deux membres de l'association. Ce qui a pour conséquence de réduire les pontes, quand un œuf n'éclot pas, le pigeon continue à couver et ne pond pas. "Le plus important" , ajoutent encore les deux femmes, "ce sont les graines stérilisantes sans danger qui seront distribuées aux oiseaux". Selon elles, il faut attendre un an pour observer les premiers résultats. Dans cinq ans, elles estiment que 80 % des pigeons de la ville seront stérilisés.

Deux autres pigeonniers sont en projet dans la ville, dans les quartiers Kellermann et Saint-Roch