Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Forte présence d'algues brunes sur les plages de la côte de Nacre dans le Calvados

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Après une pollution marine d'origine fécale qui a entraîné l'interdiction de baignade pendant quatre jours, les plages de la côte de Nacre dans le Calvados n'en ont pas fini avec les algues. La commune de Courseulles-sur-mer en a enlevé six semi remorques et espère que la marée fera le reste.

Les plages de la côte de Nacre, ici celle de Courseulles sur mer, sont victimes d'une forte présence d'algues cette année.
Les plages de la côte de Nacre, ici celle de Courseulles sur mer, sont victimes d'une forte présence d'algues cette année. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Courseulles-sur-Mer - France

Un ciel et une mer d'un bleu impeccable, un sable d'un blanc immaculé : la carte postale serait parfaite, si au milieu, il n'y avait pas une grosse bande brune. Des amas d'algues arrachés au large par les vents forts de la mi juin. Et qui sont venus s'échouer sur la plage, sans être évacués par la marée

Manu a dû prendre son courage à deux mains, et sa petite fille dans ses bras, pour aller chercher un petit seau d'eau ! - Radio France
Manu a dû prendre son courage à deux mains, et sa petite fille dans ses bras, pour aller chercher un petit seau d'eau ! © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Manu, Emilie et leur petite Mélia âgée de trois ans sont venus de l'Eure pour passer la journée à la plage à Courseulles sur mer. Drôle de surprise en arrivant. Lui a dû prendre son courage à deux mains, et sa petite fille dans les bras, pour aller chercher un petit seau d'eau. Après son "périple", il préfère désormais attendre que la mer monte !

La mairie a fait enlever une partie des algues par une entreprise privée et va désormais repousser le reste vers le large.  - Radio France
La mairie a fait enlever une partie des algues par une entreprise privée et va désormais repousser le reste vers le large. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

La mairie a pris le problème à bras le corps. Le phénomène n'est pas inédit ici, mais cette année, plus important que les autres. Daniel Roupsard, l'adjoint au maire en charge de l'environnement explique qu'une entreprise privée est venue lundi et mardi matin. "Ils ont dégagé six semi remorques au total, mais ce n'est pas suffisant". A présent, "ce sont les personnels municipaux qui vont prendre le relais, poursuit-il, en repoussant les algues vers le large, pour qu'elles s'éloignent avec la marée". 

"On a du soleil, c'est déjà ça !"

Sur la promenade, on espère que ça va s'arranger rapidement. Pascal patron du bar le Bengali assiste au spectacle un brin désabusé. "L'interdiction de baignade, c'était déjà mal passé. Maintenant les algues, on en a toujours eu ici, mais là ça tombe très mal au début des vacances. On a du soleil, c'est déjà ça !" conclut-il. En espérant que ce soleil, en plus de l'odeur qui commence à se dégager, n’attire pas les mouches...!