Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les points noirs du tracé du tram d'Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le tramway à Avignon, c'est pour dans deux mois ! Le 19 octobre, si tout va bien. France Bleu Vaucluse a parcouru le trajet pour recenser les points qui pourraient poser problème.

Ici, la plupart des automobilistes ne comprennent pas qu'ils doivent se rabattre sur la route.
Ici, la plupart des automobilistes ne comprennent pas qu'ils doivent se rabattre sur la route. © Radio France - Jade Peychieras

Avignon, France

Départ de Saint-Chamand, avenue Pierre de Coubertin et première difficulté : le croisement avec l'avenue Elsa Triolet. "Il y a forcément un risque, note un voisin. C'est comme un passage à niveau. Sauf que là il n'y a pas de barrière. Si quelqu'un grille le feu rouge et que le tramway passe au même moment il pourrait y avoir un accident".  

Plus loin vient le croisement avec l'avenue Pierre Semard, avec beaucoup plus de circulation. "Il y a déjà beaucoup de petits accidents ici, et je ne pense pas que ça va s'améliorer", note le vendeur de cigarettes électroniques tout proche.   

Après cela vient toute une zone résidentielle, sans difficulté apparente, sauf un petit détail : "Tous les matins, ça fait ding ding ding !" se plaint un habitant.   

Puis c'est l'arrivée sur la rocade que le tramway longe pendant près de deux kilomètres. Et enfin une première grosse difficulté, au croisement de l'avenue de Tarascon et de l'avenue Jean Mermoz : les voitures qui arrivent du centre-ville roulent sur la voie du tramway au lieu de se rabattre sur la route. "C'est mal fait, se plaint cette automobiliste. Il va y avoir des accidents !"  

Un peu plus loin, une autre difficulté et pas des moindre : la place Saint-Ruf. Marc et Marcel sont assis sur le banc devant l’arrêt de tram : "Il y a deux écoles ici", explique Marcel. "J'ai un petit-fils de cinq ans, s'il traverse j'ai peur qu'il se fasse écraser", s'inquiète Marc. 

Vient ensuite l'une des plus grosses difficultés du parcours : l'arrivée sur les boulevards avec beaucoup de circulation et le tramway qui oblige les voitures à s'arrêter pour passer. D'autant que la synchronisation des feux n'est pas au point, note le gérant du café juste en face : "Il y a plusieurs feux verts en même temps, a-t-il remarqué. C'est tout mélangé !"  

Et si vous poursuivez la balade à vélo, le long des rails du tramway, près des boulevards, attention à ne pas vous prendre une roue dedans, et à vous rabattre sur la piste cyclable en vous assurant qu'il n'y ait pas de tramway en vue. "Pour l'instant les gens sont curieux et font attention", note cependant Frédéric, qui gère une société de transport juste à côté de la gare.  

Une fois toutes ces difficultés passées, vous voilà arrivé au Terminus !

Première partie du circuit : zones commerciales et résidentielles

Deuxième partie du circuit : approche du centre-ville.

Choix de la station

France Bleu