Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les policiers marnais au bout du rouleau

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne
Reims, France

Une quarantaine de policiers marnais manifeste aujourd'hui à Paris. Ils demandent plus de considération dans leur métier et des effectifs supplémentaires. Etat des lieux avec Christian Pous, délégué syndical SGP Police - Force Ouvrière dans la Marne.

Christian Pous de la SGP Police FO de la Marne
Christian Pous de la SGP Police FO de la Marne © Radio France - Aurélie Jacquand

Depuis les attentats de novembre 2015 et la mise en place de l'état d'urgence, les policiers sont fatigués. Dans la Marne, ils sont 480 fonctionnaires : 94 au commissariat de Chalons en Champagne, 58 à Épernay et 328 à Reims. Tous dénoncent des conditions de travail de plus en plus difficiles au quotidien. Ils demandent également des effectifs supplémentaires. Aujourd'hui, d'après Christian Pous, du syndicat SGP Police- FO, il manque une trentaine de policiers dans les commissariats marnais.

Des forces de l'ordre au bout du rouleau

Aujourd'hui, certains policiers n'ont plus le temps de prendre de congés, ce qui a un impact sur leur état de fatigue mais aussi sur leur vie personnelle et familiale. C'est pour ça qu'aujourd'hui, ils interpellent les candidats à la présidentielle pour ne pas être les "oubliés" du prochain quinquennat. Ils leurs ont d'ailleurs remis un Livre Blanc avec leurs doléances.

Christian Pous, délégué départemental SGP Police Force Ouvrière dans la Marne

C. Pous : "Nous sommes devenus des cibles"

Les policiers ont été très choqués la semaine dernière après la mort de leur collègue gardien de la paix, Xavier Jugelé , tué sur les Champs Elysées à Paris. Un hommage national lui a été rendu et dans les commissariats de la Marne et des Ardennes, une minute de silence a été respectée. Pour Christian Pous, " par cet acte terroriste, c'est toute la République française qui est attaquée". Le représentant syndical demande une justice plus sévère lorsque l'on porte atteinte aux forces de l'ordre. Pour lui, "la tolérance zéro ne doit pas rester qu'un mot".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess