Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les policiers municipaux d'Amiens appelés à faire grève

-
Par , France Bleu Picardie

Pour la troisième fois depuis le début de l'année 2019, les policiers municipaux d'Amiens sont appelés à faire grève à partir de ce jeudi par le SDPM et la CGT. Les syndicats doivent être reçus ce mercredi en mairie.

Bruno Sacleux, secrétaire général de la CGT Ouvriers et Employés de la ville d'Amiens et Amiens Métropole
Bruno Sacleux, secrétaire général de la CGT Ouvriers et Employés de la ville d'Amiens et Amiens Métropole © Radio France - Elodie Touchais

Amiens, France

Une réunion est prévue ce mercredi matin entre la CGT, le SDPM, syndicat de défense des policiers municipaux et le Directeur Général des Services de la ville d'Amiens. Une réunion pour tenter de trouver un terrain d'entente et éviter ce troisième mouvement de grève. Les policiers municipaux sont appelés à cesser le travail ce jeudi et tous les jours jusqu'à lundi.

Un dialogue de sourd

Mais depuis le mois de février, c'est un dialogue de sourd explique Bruno Sacleux. Le secrétaire général de la CGT Ouvriers et Employés de la ville d'Amiens et Amiens Métropole assure avoir participé à la première réunion organisée par la mairie et fait des propositions. Propositions à chaque fois retoquées par le maire d'Amiens. Les syndicats ont alors décidé de boycotter la seconde réunion et de déposer un nouveau préavis de grève pour cette fin avril.

Salaires, reconnaissance du métier et armement réclamés par les policiers municipaux

Depuis le mois de février, les revendications sont toujours les mêmes : salaires, attractivité du métier, armement des policiers. Pour les salaires, c'est le régime indemnitaire proposé par la mairie d'Amiens qui crispe les agents : selon Bruno Sacleux les policiers municipaux seraient augmenter en fonction de leur ancienneté ou de leur manière de servir. Ce qui pourrait créer des inégalités entre les agents. Déjà entre les villes où à poste équivalent, les salaires pourraient varier de 300 euros calcule le secrétaire général de la CGT ouvriers et employés de la ville d'Amiens.

La police municipale d'Amiens ne séduit pas selon la CGT

Des différences salariales qui pèsent sur l'attractivité de la profession assure Bruno Sacleux qui assure que la police municipale peine a recruter de nouveaux agents. La mairie assure de son côté que les 8 postes disponibles sont désormais pourvus. Par un jeu de passerelle selon la CGT : ce sont des gendarmes ou militaires qui rejoignent la police municipale et qui devront suivre une formation de six mois et qui ne seront pas disponibles immédiatement regrette Bruno Sacleux, dont vous pouvez réécouter l'interview ici.

Choix de la station

France Bleu