Société

Les politiques se mobilisent après l'annonce du départ de la Légion à Orange

Par Aurélie Lagain, France Bleu Vaucluse jeudi 3 octobre 2013 à 10:14

L'entrée du quartier Labouche du 1° REC à Orange
L'entrée du quartier Labouche du 1° REC à Orange - /

La manifestation de samedi à Orange devrait refléter l'arc-en-ciel des couleurs politiques présentes dans la région.

Ligue du Sud

Jacques Bompard, le député-maire d'Orange appelle à la manifestation samedi à 15 heures à Orange. Les partis politiques de tous bords se joindront au défilé. Jacques Bompard évoque "un déficit affectif (...), on ne peut pas laisser faire cela. "

PS

Le Parti Socialiste d'Orange s'associe à la mobilisation souhaitée par le maire pour défendre le 1er Régiment Etranger de Cavalerie. Le PS regrette que la mairie Ligue du Sud n'ait pas anticipé la menace qui planait depuis 10 ans sur les légionnaires mais le PS estime que l'heure n'est pas à la controverse, qu''il faut rassembler tous les orangeois et travailler sur les compensations économiques qui permettraient à Orange de rattraper son retard économique" .

PC

Réaction du Parti communiste d'Orange qui s'indigne, lui aussi, de la brutalité de la décision et de son absence totale d'anticipation et de concertation. Le Parti communiste demande la cession gratuite des terrains militaires à la ville d'Orange. Les élus communistes d'opposition à Orange participeront au rassemblement de samedi à l'initiative du maire Ligue du Sud.

UMP

Alain Dufaut, sénateur UMP de Vaucluse, sera aussi de la manifestation samedi à Orange. Il écrit au ministre du budget pour demander des explications.

Alain Dufaut, sénateur UMP de Vaucluse en direct dans le journal de 8h - Journal de 8h00

FN

Marion Maréchal-Le Pen, patronne du FN en Vacucluse et députée évoque une* "triste nouvelle. Au-delà de la dimension affective qui me fait regretter le départ d'un régiment d'élite, si prestigieux dans notre histoire, je ne peux que m'inquiéter des répercussions économiques immédiates dans un département déjà fortement touché par le chômage et les difficultés économiques.* "