Société

Les pompiers charentais ne veulent pas une augmentation de salaire, mais des créations d'emplois

Par Stéfane Pocher, France Bleu La Rochelle vendredi 14 mars 2014 à 6:35

"Nous ne sommes pas des enfants gâtés"

Une quarantaine de sapeurs pompiers en grève ont manifesté  ce jeudi matin, dans les rues de Cognac. Ils étaient accompagnés de 4 camions, sirènes hurlantes et repeints aux couleurs de leur grève, qui dure depuis le 20 février dernier.

A l'appel du syndicat Autonomes, ils ont porté, de la Mairie de Cognac à la Place François Ier, un cercueil en carton pour symboliser le deuil de leurs espoirs.

Xavier BOY, délégué du syndicat autonome des pompiers de Charente

Ils viennent de recevoir une réponse sans appel de la part du président du Conseil Général de la Charente, dont dépend le SDIS (service départemental d'incendie et de secours).  Michel BOUTANTne veut pas créer des emplois, mais propose des augmentations de salaires pour compenser les heures supplémentaires actuellement non payées. ****

Les pompiers grévistes ne veulent pas entendre parler d'augmentations de salaires, et ils restent sur leurs revendications en termes d'emplois . Les pompiers ont perturbé l'accès à la Place François Ier pendant près d'une heure. Ils ont reçu la visite du maire de Cognac, Michel GOURINCHAS.

Partager sur :