Société

Les pompiers charentais ont l'intention de durcir le mouvement de grève

Par Stéfane Pocher, France Bleu La Rochelle jeudi 13 mars 2014 à 8:26

Ils dénoncent des heures de nuit non payées. Ils se mobilisent aujourd'hui à Cognac

L'intersyndicale a rencontré ce  mardi le président du Conseil Général, Michel BOUTANT, qui refuse de créer les 23 emplois demandés par les soldats du feu, pour compenser les heures supplémentaires non payées. En revanche, le président du conseil général propose une augmentation de salaires, de l'ordre de 100 à 150 euros par mois et par agent, ce qui équivaudrait à une dizaine d'emplois.  Du coup, les grévistes prévoient un cortège funèbre, dans la matinée à Cognac, entre la mairie et la Place François Ier, avec un cercueil "pour enterrer les espérances".

Partager sur :