Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les pompiers d'Ille-et-Vilaine en grève

jeudi 2 mars 2017 à 10:30 Par Eric Bouvet, France Bleu Armorique

Les pompiers d'Ille-et-Vilaine débutent une grève ce jeudi, pour dénoncer des conditions de travail qu'ils disent dégradées. Problèmes de bâtiments, d'effectifs ou d'avancement de carrière, ils dénoncent aussi le recours trop fréquent aux pompiers volontaires.

Près de 8% d'interventions en plus en 2016
Près de 8% d'interventions en plus en 2016 © Maxppp - Joël Le Gall

Bretagne, France

Éric Montier, secrétaire CGT du SDIS 35, était l'invité de France Bleu Armorique ce mercredi matin.

+7,8% d'interventions en 2016

Les pompiers d'Ille-et-Vilaine, qui débutent une grève aujourd'hui, veulent dénoncer des problèmes de bâtiment (notamment en ZI Sud-Est de Rennes) ou d'avancement de carrières bloqué depuis plusieurs années pour certains. Mais ce sont surtout les problèmes d'effectifs qui exaspèrent le plus les pompiers, d'autant que les interventions ont explosé en 2016 (+7,8%), alors que les effectifs sont restés stables. À Rennes, depuis 2010, "il y a chaque nuit, 14 pompiers de garde en moins, 20% d'effectif en moins", alors que les interventions sont plus nombreuses, selon Éric Montier.

Autre sujet de crispation, et qui découle des problèmes d'effectif, c'est le recours de plus en plus fréquent aux pompiers volontaires en garde postée, à la place des sapeurs-pompiers professionnels, dans les centres à forte sollicitation.

Ce jeudi, leur patron Jean-Luc Chenut, par ailleurs Président du Conseil Départemental, leur a répondu. Il estime que les pompiers "disposent des moyens nécessaires" pour faire face à la hausse des interventions. Jean-Luc Chenut rappelle aussi qu'en Ille-et-Vilaine, les investissement passés et à venir dépassent les 90 millions d'euros, notamment pour construire de nouveaux centres.

La réponse du Président du SDIS 35 et CD35 aux revendications des pompiers - Aucun(e)
La réponse du Président du SDIS 35 et CD35 aux revendications des pompiers