Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTOS - Les pompiers de Côte-d'Or inaugurent un impressionnant caisson d'entraînement

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu

Ce tout nouvel équipement baptisé "caisson d'entraînement aux feux réels" est installé à l'école départementale d'incendie et de secours de la Côte-d'Or. Il va permettre, chaque année, de former près de 700 sapeurs-pompiers de Côte-d'Or aux techniques d'extinction des incendies.

Une dizaine de pompiers de la Côte-d'Or à l'action pour un exercice plus vrai que nature à l'intérieur de ce caisson enflammé
Une dizaine de pompiers de la Côte-d'Or à l'action pour un exercice plus vrai que nature à l'intérieur de ce caisson enflammé © Radio France - Thomas Nougaillon

Dijon, France

Les pompiers de Côte-d'Or ont inauguré le 28 mars 2019 un "caisson d'entraînement aux feux réels". C'est un container en métal soumis au feu par le biais d'un foyer alimenté par des palettes de bois à l'une de ses extrémités. Ce nouvel outil pédagogique est le seul en France à être équipé d'une cheminée d'évacuation des fumées à plus de 25 mètres de haut. Il doit permettre aux pompiers professionnels ou volontaires -soumis à des fumées et des températures de 400 degrés- de mieux appréhender les incendies qui ne représentent que 9% de leurs interventions. 

Avant de pénétrer à l'intérieur du container... - Radio France
Avant de pénétrer à l'intérieur du container... © Radio France - Thomas Nougaillon
Avant de pénétrer à l'intérieur du container...  - Radio France
Avant de pénétrer à l'intérieur du container... © Radio France - Thomas Nougaillon
Les stagiaires enfilent des ponchos dont l'utilité est de protéger les tenues de feu - Radio France
Les stagiaires enfilent des ponchos dont l'utilité est de protéger les tenues de feu © Radio France - Thomas Nougaillon

Les premières formations ont débuté fin mars à l'Ecole départementale d'Incendie et de Secours de la Côte-d'Or à Fontaine-lès-Dijon. Mais en fait le caisson est en place depuis octobre 2018. Durant quelques mois 17 sapeurs-pompiers ont suivi des expérimentations. Aujourd'hui ils sont en mesure d'assurer les formations qui seront dispensées. Chaque année ce sont près de 700 sapeurs pompiers de Côte-d'Or qui seront amenés à passer par ce "caisson bois d'entraînement aux feux réels"

A l'intérieur du container  - Radio France
A l'intérieur du container © Radio France - Thomas Nougaillon
Des nappes de fumée se dégagent elles peuvent être plus ou moins épaisses - Radio France
Des nappes de fumée se dégagent elles peuvent être plus ou moins épaisses © Radio France - Thomas Nougaillon

Le colonel Jean Chauvin, directeur départemental du Service Départemental d'Incendie et de Secours de la Côte-d'Or (SIDS 21). "C'est un outil qui va nous permettre d'aguerrir nos équipes aux feux confinés, aux phénomènes thermiques qui se produisent et qui sont violents et qui sont souvent meurtriers" explique le colonel Chauvin. "Il y a régulièrement des accidents importants sur ce type de phénomène. L'objectif est donc aussi d'apprendre à nos pompiers à mieux "lire" le feu pour que le cas échéant ils arrivent à mieux voir venir le danger et qu'ils sachent s'en prémunir".  

Le colonel Jean Chauvin

Ces exercices servent à mieux appréhender la réalité d'un incendie - Radio France
Ces exercices servent à mieux appréhender la réalité d'un incendie © Radio France - Thomas Nougaillon
Une vue générale de l'installation avec sa cheminée d'évacuation des fumées qui culmine à plus de 25m de haut. - Radio France
Une vue générale de l'installation avec sa cheminée d'évacuation des fumées qui culmine à plus de 25m de haut. © Radio France - Thomas Nougaillon

Ce genre de caisson est également très utile pour faire face aux nouveaux types d'incendies auxquels les hommes du feu doivent faire face. Ils sont en lien avec toutes les innovations concernant la plus grande qualité de nos logements, notamment en terme d'isolation. "On isole de plus en plus les maisons et les appartements et plus on les isolent plus ils se transforment -en cas d'incendie- en une sorte de four. C'est contre cela qu'il faut que l'on se prémunisse". 

Le colonel Jean Chauvin, directeur départemental du SDIS de Côte-d'Or - Radio France
Le colonel Jean Chauvin, directeur départemental du SDIS de Côte-d'Or © Radio France - Thomas Nougaillon
Le lieutenant Alexandre Senot au micro - Radio France
Le lieutenant Alexandre Senot au micro © Radio France - Thomas Nougaillon

Une impressionnante démonstration était organisée le 28 mars dernier. Parmi les pompiers qui ont bravé la fournaise, Maxime 22 ans, sapeur pompier professionnel en formation. "C'est l'occasion pour nous jeunes recrues de se familiariser concrètement avec le feu, de pouvoir ressentir la chaleur mais c'est surtout l'occasion -explique le jeune homme- de se rendre compte des différents stades du développement d'un feu". Jamais il n'a eu peur, jamais il n'a eu la moindre appréhension avant de pénétrer dans ce caisson. "On a des équipements de protection individuelle qui nous permettent de pouvoir évoluer dans cette atmosphère, on a reçu des cours, on a confiance en notre matériel et en plus l'équipe de formateurs est avec nous donc il n'y a pas de soucis". 

Maxime 22 ans, sapeur pompier professionnel en formation

François Michel, pompier-formateur en retraite est venu tester le nouveau matériel  - Radio France
François Michel, pompier-formateur en retraite est venu tester le nouveau matériel © Radio France - Thomas Nougaillon

Le lieutenant Alexandre Senot

Pour le lieutenant Alexandre Senot, chef du service formations au SDIS 21, cet outil vient compléter les possibilités de formation pour les pompiers. "L'objectif du caisson bois c'est effectivement d'être complémentaire au simulateur incendie gaz que nous avions installé en 2014 pour une meilleure compréhension et une meilleure analyse du feu".    Moins de la moitié des Services Départementaux d'Incendie et de Secours de France possèdent ce genre de "caisson bois". Cette installation a nécessité un investissement de 220 000 euros.  

Notre reporter a assisté à une impressionnante démonstration

A l'issue de l'exercice, un pompier livre son sentiment par rapport à cet outil

Choix de la station

France Bleu