Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les pompiers de Guéret recrutent 15 jeunes sapeurs

samedi 2 septembre 2017 à 17:45 Par Benjamin Billot, France Bleu Creuse

La caserne de Guéret a organisé ce samedi une session de recrutement de jeunes sapeurs pompiers. Les 15 jeunes qui se sont présentés ont été admis.

La corde... Sans doute l'épreuve la plus redoutée
La corde... Sans doute l'épreuve la plus redoutée © Radio France - Benjamin Billot

Guéret, France

Ils ont autour de 12 ans, et ils ont envie "de sauver des gens". Les 15 Creusois - dont 3 filles - qui ont participé au test de recrutement de la caserne de Guéret ont été admis et vont donc intégrer la section des jeunes sapeurs-pompiers. Pendant 4 ans, ils vont suivre une formation, chaque samedi matin, pour devenir sapeurs pompiers volontaire. Un gros investissement, qui nécessite une véritable motivation.

Mais de motivation, ces jeunes n'en manquent pas. Pour être intégré, ils ont d'abord du passer un test de Français et de mathématique, pour montrer qu'ils maîtrisent les bases. Ensuite, ils ont passé plusieurs test physiques : course, pompes, traction, gainage, monter à la corde. Pas forcément besoin d'être déjà un grand sportif pour être admis. À leur âge, ils ont une très grande marge de progression et ils ont tout le temps, en 4 ans, de se fortifier physiquement.

À l'issue des 4 années de formation, les jeunes sapeurs-pompiers devront passer une semaine d'examens, pour valider leur apprentissage. Si c'est validé, ils deviendront ensuite pompiers volontaires.

  - Radio France
© Radio France - Benjamin Billot
  - Radio France
© Radio France - Benjamin Billot