Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les pompiers de la Loire adoptent un casque nouvelle génération

vendredi 26 octobre 2018 à 19:13 Par Nerissa Hemani, France Bleu Saint-Étienne Loire

C'est une petite révolution chez les pompiers de la Loire ! Fini le mythique casque argenté, bonjour le casque jaune fluo, plus léger, équipé d'une lampe et d'un micro. Depuis le mois de septembre cinq casernes ligériennes en sont équipées, mais c'est décidé, en 2019 toutes l'adopteront.

A droite, le nouveau casque que porteront tous les pompiers de la Loire en 2019.
A droite, le nouveau casque que porteront tous les pompiers de la Loire en 2019. © Radio France - Nérissa HEMANI

Saint-Étienne, France

Cela faisait 32 ans que le casque n'avait pas changé, c'est devenu aujourd'hui une nécessité pour les sapeurs pompiers ligériens. Depuis le mois de septembre, cinq casernes testaient un casque nouvelle génération, toutes les casernes ligériennes en seront pourvues courant 2019. 

Des casques plus visibles 

"Je le trouve plus beau" explique Marion, sapeur pompiers à la caserne de Saint-Romain-le-Puy. Ne cherchez plus les casques argenté, ils sont désormais jaunes fluo et photo-luminescent pour une meilleure visibilité. Il est aussi équipé d'une petit lampe sur le front. Autre nouveauté de première importance, une oreillette et un micro sont intégrés au casque pour faciliter la communication avec l'extérieur en cas d'urgence.   

Une meilleure hygiène

Pour plus d'hygiène, les casques resteront à la caserne. Si auparavant, chaque soldat du feu avait son casque, désormais il n'y en aura qu'un seul par engin, ce qui signifie moins de casques. Un symbole fort mais nécessaire pour le Colonel Alain Maillet, chef de corps départemental des sapeurs-pompiers de la Loire : "On sait tous que les anciens ont leurs casques à la maison mais là, chacun aura un casque parfaitement entretenu et sera en sécurité"

Au total, environ 1.000 casques ont été commandés pour la Loire, une dotation qui va permettre de remplacer les 2.600 casques actuellement utilisés.