Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les pompiers de la Sarthe se font de plus en plus agresser

samedi 7 avril 2018 à 20:59 Par Yann Lastennet, France Bleu Maine

Les pompiers de la Sarthe tenaient ce samedi leur assemblée générale à Saint Calais. L'occasion de faire le point sur les difficultés rencontrées par les 2300 soldats du feu du département. Avec deux points à l'ordre du jour : les agressions et le recrutement de pompiers volontaires.

Il y a 300 jeunes sapeurs pompiers en Sarthe mais seulement 94 filles
Il y a 300 jeunes sapeurs pompiers en Sarthe mais seulement 94 filles © Radio France - yann lastennet

Saint-Calais, France

Les pompiers se font de plus en plus agresser sur le terrain.  Il y a les insultes mais pas seulement explique le capitaine Christian Letellier, chargé du recrutement des pompiers volontaires en Sarthe. "On se fait parfois caillasser. On tombe dans des traquenards. C'est sans doute parce que l'on porte un uniforme. On se fait pousser et parfois on essuie des coups par des gens proches des victimes que l'on vient secourir. C'est vraiment regrettable".

Le capitaine Christian Letellier, chargé du recrutement des pompiers volontaires en Sarthe, voit ses hommes se faire de plus en plus agresser lors des interventions

"Il faut arrêter les campagnes de pub qui montrent des pompiers bodybuildés, ça peut faire peur"

Le capitaine Christian Letellier, chargé du recrutement des pompiers volontaires en Sarthe - Radio France
Le capitaine Christian Letellier, chargé du recrutement des pompiers volontaires en Sarthe © Radio France - yann lastennet

Sur les 2300 pompiers sarthois, 1960 sont des pompiers volontaires. Ce qui est un bon effectif mais il y a toujours besoin de bras surtout que certains soldats du feu vont partir à la retraite ces prochaines années. Alors pour recruter de nouveaux pompiers volontaires, plusieurs grandes campagnes de communication ont été lancées au niveau national. Mais elles ne correspondent pas vraiment au métier de sapeur-pompier. Pire : elles peuvent décourager certains candidats regrette le capitaine Christian Letellier. " Ces pompiers d'élite comme les pompiers de Paris ne sont pas très représentatifs de notre métier. On ne demande pas un tel niveau physique à nos pompiers volontaires. Cela peut décourager certains de s'engager. Je pense aussi aux femmes qui ne souhaitent pas forcément intervenir sur les incendies. Il y a de la place pour elle car 70 % de notre activité consiste à porter secours aux gens" 

70 % de l'activité des sapeurs pompiers de la Sarthe est du secours aux personnes rappelle le capitaine Christian Letellier, chargé du recrutement des pompiers volontaires en Sarthe

Pour susciter des vocations, le service départemental d'incendie et de secours se tourne vers les jeunes. 300 jeunes sapeurs pompiers sont actuellement en formation en Sarthe. Ils ont entre 12 et 17 ans et apprennent les rudiments du "métier" pour ensuite devenir pompier volontaire à leur majorité. Le reportage de Yann Lastennet   

Le reportage France Bleu Maine de Yann Lastennet

Les jeunes sapeurs pompiers de la caserne de Bessé sur Braye - Radio France
Les jeunes sapeurs pompiers de la caserne de Bessé sur Braye © Radio France - yann lastennet