Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les pompiers de Lussac-les-Eglises, dans le Nord de la Haute-Vienne, recrutent

-
Par , France Bleu Limousin

En manque d'effectif, les sapeurs pompiers du centre de secours de Lussac-les-Eglises organisent une campagne de communication et de sensibilisation originale, en exposant notamment des portraits géants du personnel de la caserne, sur les murs de leur village.

Les visiteurs se glissent dans la peau des soldats du feu
Les visiteurs se glissent dans la peau des soldats du feu © Radio France - Frédéric Cano

Lussac-les-Églises, France

Des photos qui interpellent les habitants - Radio France
Des photos qui interpellent les habitants © Radio France - Frédéric Cano

Le centre de secours de cette petite commune du nord de la Haute-Vienne manque de personnel. Avec une douzaine de pompiers, où il en faudrait une vingtaine, il est parfois difficile de maintenir des secours de proximité dans cette partie du département. Face à cette pénurie de personnel, les soldats du feu ont décidé d'afficher leur portrait sur la façade des maisons du village. Une campagne de communication et de recrutement pour le moins originale.  Si l'objectif était d’interpeller la population, c'est réussi !  

Ils ont sauvé mon père" - Manon

Tous les dimanches matins, jusqu'au 15 juin, le centre de secours ouvre ses portes aux futurs stagiaires comme Manon, 16 ans, qui n'est pas là par hasard : "J'ai envie d'aider les personnes autour de moi." 

Comme ses collègues Mathilde s'affiche sur les murs du village - Radio France
Comme ses collègues Mathilde s'affiche sur les murs du village © Radio France - Frédéric Cano

Dans le camion d'intervention, Manon écoute attentivement les explications de Mathilde (photo).  Pompier depuis 3 ans à Lussac-les-Eglises, elle fait partager son expérience et sa passion aux jeunes visiteurs du jour.   

Contrairement aux idées reçues,  Les gros bras ne sont pas obligatoires pour devenir pompier :"La cible c'est la ménagère de 40 ans", insiste Jérome Pagenaud, chef du centre de Lussac-les-Eglises. 

Les volontaires recrutés devront suivre une formation de 5 semaines, prise en charge par le service départemental d'incendie et de secours de la haute-vienne. Ils resteront stagiaires pendant 3 ans.

Choix de la station

France Bleu