Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les pompiers de Vaucluse ont besoin de volontaires, disponibles et passionnés

mardi 5 septembre 2017 à 4:40 Par Paul Ferrier, France Bleu Vaucluse

Ce n'est pas vraiment leur job, mais c'est un vrai engagement. Et sur les incendies de l'été, ils étaient en première ligne, comme les professionnels. Le SDIS de Vaucluse cherche des pompiers volontaires dans les zones rurales.

Les pompiers volontaires de la caserne de Cucuron
Les pompiers volontaires de la caserne de Cucuron © Radio France - Paul Ferrier

Avignon, France

Les pompiers de Vaucluse ont lancé cet été une campagne pour recruter des volontaires dans les zones rurales. Pompiers volontaires, ce n'est pas un engagement sur un coup de tête. Cela demande beaucoup de disponibilité, des sacrifices et de la passion. "On peut-être le meilleur pompier volontaire de la planète, si on est pas disponible, cela ne sert à rien", prévient le contrôleur général Jean-Yves Noisette, patron des pompiers de Vaucluse.

En fait, il ne manque pas vraiment de pompiers volontaires dans le département, ce qui est compliqué, c'est de les fidéliser précise l'officier. "Un sapeur-pompier volontaire c'est quelqu'un qui donne de son temps en dehors de son activité professionnelle et de sa famille", explique Jean Yves Noisette qui rappelle qu'une importante formation est dispensée à ces recrues.

Autant donc qu'elles restent le plus longtemps possible au service de la collectivité. On peut devenir pompier volontaire à partir de seize ans, sans limite d'âge ensuite, si ce n'est de réussir les tests physiques. Pour s'engager, il suffit de se rapprocher du centre de secours le plus près de chez vous.

Une vie accrochée à son bip

Nous sommes allés à la rencontre des pompiers volontaires de la caserne de Cucuron. Le village compte 24 pompiers volontaires pour couvrir la zone dont deux mineurs de 16 et 17 ans. Reportage.