Société

Les poubelles de la métropole de Metz vont mincir

Par Jordan Muzyczka, France Bleu Lorraine Nord lundi 18 septembre 2017 à 5:30

Les curieux pouvaient découvrir plein d'astuces pour apprendre à réduire leurs déchets au centre socioculturel le Ru-Ban au Ban Saint-Martin, dimanche 17 septembre.
Les curieux pouvaient découvrir plein d'astuces pour apprendre à réduire leurs déchets au centre socioculturel le Ru-Ban au Ban Saint-Martin, dimanche 17 septembre. © Radio France - Jordan Muzyczka

La métropole de Metz a organisé dimanche 17 septembre une journée pour sensibiliser les habitants à limiter leurs déchets. Une quinzaine d'associations prodiguaient leurs astuces au centre socioculturel le Ru-Ban, au Ban Saint-Martin.

Sur son vélo, Emmanuelle, tient la cadence. Cette mère de famille ne s'entraîne pas en vue d'un éventuel Tour de France, mais fait fonctionner le robot mixeur pour se préparer un jus de fruit. Sur ce stand de la Banque alimentaire de Moselle, l'objectif est de démontrer, après dégustation, que les fruits "moches" sont tout à fait consommables: "Ils ne correspondent pas aux critères de la grande distribution. Alors ils sont mis de côté. Nous en récupérons chaque semaine plusieurs tonnes", déplore Angélique Marinacci, de cette l'organisation.

Une quinzaine d'ateliers, moins sportifs, tenaient place au centre socioculturel le Ru-Ban, au Ban Saint-Martin. Organisé par Metz Métropole, le but est de prodiguer des conseils aux curieux pour qu'ils réduisent leur production de déchets. On y apprend à se créer des produits d'entretiens fait maison ou a réparer des objets pour leur donner une seconde vie.

Pour l'heure, la formule fonctionne: depuis sept ans, les habitants ont en moyenne diminué de 15 kilos le poids de leurs ordures. Avec 500 kilos de détritus (déchetterie compris) par ans, par habitants, la métropole messine est dans la moyenne nationale.

Un tiers des aliments dans la restauration collective termine à la poubelle

Victor, venu avec sa compagne et sa fille illustre cette tendance. Réduire ses déchets, cette famille s'y est mise depuis plus d'un mois. "Quand on sort la poubelle, on voit la différence. Environ un tiers de moins", s'extasie ce père de famille.

La métropole de Metz cible plusieurs thématiques, comme le compostage: "On dispense aux particuliers des composteurs à tarifs réduits. On a également tenté de développer cela pour les immeubles et plus seulement les maisons", explique Julien Pillet, du pôle gestion des déchets pour la collectivité. Aujourd'hui, près de 8 000 composteurs ont été distribués sur la zone. La Métropole accompagne également cette année dix cantines scolaires. "Un tiers des aliments dans la restauration collective termine à la poubelle".