Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Opération Barkhane : treize militaires français morts au Mali

Les premières familles des militaires morts au Mali reçues au 5e RHC de Pau

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu

Le 5e RHC de Pau a reçu les premières familles des militaires morts au Mali alors que deux hélicoptères se sont percutés lors d'une opération de combat. Une cellule psychologique a été mise en place.

La base du 5e régiment d'hélicoptères de combat, à Pau.
La base du 5e régiment d'hélicoptères de combat, à Pau. © Maxppp - David Le Deodic

Pau, France

Les familles des victimes ont commencé à se rendre au 5e RHC de Pau ce matin. Le régiment a payé un lourd tribut, 7 des 13 soldats morts étaient du 5e. Une cellule psychologique a été ouverte en conséquence.

"On a transformé notre salle d'honneur en salle de veillée, dans laquelle il y a un environnement dédié à ces personnes", a expliqué le lieutenant-colonel Karl Flambry dans une conférence de presse ce mardi. Les représentants des cultes, le psychologue et les commandants de compagnie sont à disposition des familles si elles le souhaitent. Venir sur la base c'est aussi découvrir les collègues de leurs conjoints ou enfants. "On les accompagne dans leurs demandes et leur besoin d'en connaître", a expliqué le lieutenant-colonel.

Nous avons reçu l'appui d'une cellule dédiée pour l'armée de terre dans l'accompagnement de gens qui seraient en situation d'inconfort ou de fragilité, pour les aider à surmonter cette épreuve. On a quelques cas bien identifiés, mais c'est largement sous-contrôle.

Le lieutenant-colonel Karl Flambry assure que tout est fait pour soutenir les familles de victimes.

L'armée assure que les familles seront suivies sur le long-terme et même le très long-terme. "Mais rapidement nous allons nous remettre à l'ouvrage pour remplir notre mission" dit le lieutenant-colonel Karl Flambry.

Mireille Lichtensteger est la déléguée de l'association "Entraide Alat", elle intervient dès le moment de l'annonce du décès, mais surtout après, après les hommages et les cérémonies.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu