Société

Les premières femmes gendarmes mobiles

Par Valérie Le Nigen, France Bleu vendredi 6 mars 2015 à 11:13

Premières femmes gendarmes mobiles

Jusqu'ici, seuls les postes hiérarchiques étaient ouverts aux femmes en gendarmerie mobile. Mais les premières femmes sous officiers viennent d'être formées. Elles rejoindront les escadrons de gendarmerie mobile de Versailles Satory, Lyon Sathonay ou Mont de Marsan le 23 mars. Derrière les boucliers anti émeutes, des jeunes femmes ravissantes et déterminées. Rencontre à l'Ecole de Chateaulin(29)

 

C'est la journée mondiale de la femme et l'égalité avance dans tous les métiers. En France, 30 ans après le début de la féminisation de la gendarmerie,  les affectations dans les escadrons de  gendarmerie mobile étaient encore réservées aux hommes. Les femmes pouvaient seulement accéder aux postes hierarchiques. La direction générale a pris la décision d'ouvrir les unités aux femmes. Elles seront une dizaine à prendre leurs fonction le 23 mars dans les escadrons de gendarmerie mobile à Versailles Satory, Lyon Sathonay et Mont de Marsan. La gendarmerie mobile, c'est environ 14 OOO gendarmes, répartis en 115 escadrons. 

reportage à Chateaulin, Valérie Le Nigen

Femmes gendarmes mobiles