Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les premiers froids arrivent dans l'Yonne

lundi 6 novembre 2017 à 19:09 Par Denys Baudin et Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

Les températures chutent depuis ce week-end avec des gelées le matin et des températures en journée qui ne dépassent pas les 10 degrés. Pour ceux qui sont confrontés à la précarité énergétique, c'est le début du casse tête pour ne pas avoir trop froid.

© Maxppp - photo d'illustration

Auxerre, France

Selon un sondage récent, six personnes sur dix déclarent s'habiller plus chaudement pour limiter leur consommation de chauffage alors que 44% optent pour une baisse de chauffage la nuit ou lorsqu'il n'y a personne dans la maison. Isabelle Rose a rencontré Angélique pour qui chaque hiver est une nouvelle épreuve : "C'est l'angoisse du froid.On a pas envie de se lever, ni de se bouger. On est congelé. On le vit très mal".

"C'est l'angoisse du froid" - Angélique

Car cette femme seule, en arrêt maladie, ne peut pas débourser les 130 euros nécessaires chaque mois pour se chauffer correctement. Une fois les factures payées, il ne lui reste que deux euros. Elle compte sur le secours populaire pour la nourrir. Alors, Angélique cumule les astuces pour ne pas trop souffrir du froid : "Je chauffe juste par période, j'ai plusieurs paires de chaussettes, des écharpes, on prend des boissons chaudes comme de la soupe". Des travaux d'isolation permettraient de faire des économies, mais comme 9 personnes sur 10, en situation de précarité énergétique, Angélique ne peut pas s'offrir ce luxe.

"Angélique confrontée à l'angoisse du froid"

Cinq millions de ménages en France ont des difficultés à chauffer leur logement

Daniel Darniot responsable de l'entreprise chauffe énergie à Gurgy, rappelle qu'il existe quelques précautions simples qui permettent de réduire la facture énergétique :"Le matin il faut aérer une demie-heure, après on referme tout. Mais tout ce qui est entrée ou sortie d'air pour une chaudière, il ne faut surtout pas le boucher. Il faut entretenir les chaudières et penser à ramoner les cheminées. On peut mettre aussi des thermostats d'ambiance pour limiter la consommation sachant que plus on veut de chaleur, plus on consomme."

"Le matin il faut aérer une demie-heure, après on referme tout" - Daniel Darniot responsable de l'entreprise chauffe énergie à Gurgy

" il faut aérer"