Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les premiers migrants de la "jungle" de Calais sont arrivés en Côte-d'Or

mercredi 2 novembre 2016 à 17:54 Par Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne

Trente migrants qui étaient installés dans la "jungle" de Calais sont arrivés ce mercredi 2 novembre 2016 à Dijon. Ils ont été accueillis dans un des trois centres d'accueil et d'orientations (CAO) prévus en Côte-d'Or.

.
. © Maxppp - JEAN-PIERRE BRUNET

Dijon, France

30 migrants en provenance de Paris ont été accueillis ce mercredi 2 novembre à Dijon, rue des Creuzots, dans l'un des trois Centres d’Accueil et d’Orientation (CAO) de Côte-d'Or.

Dans un communiqué la préfecture de Côte-d'Or précise que ce centre d'accueil et d'orientation va permettre aux migrants de bénéficier d’un temps de répit, dans des conditions stables et rassurantes grâce à l’accompagnement de qualité que leur offre un réseau associatif local. Ils bénéficient également d’un suivi sanitaire et social, leur permettant de prendre la mesure de leur situation et de reconsidérer leur projet d’immigration vers le Royaume-Uni.

Un CAO est en effet aussi un centre d’orientation, où les migrants peuvent accomplir leurs démarches administratives, s’ils souhaitent déposer une demande d’asile.

Une trentaine de migrants vont également dormir ce mercredi soir dans le CAO (Centre d'Acceuil et d'Orientation) d'Auxonne, situé sur la base de plein air, route d'Athée. Dans le cadre du démantèlement de la jungle de Calais, 130 migrants sont donc attendus en Côte d'Or, dans les centres de Dijon, Chevigny-Saint-Sauveur et Auxonne.